Tomás Berreta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant uruguayen
Cet article est une ébauche concernant un homme politique uruguayen.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Tomás Berreta
Fonctions
29e président de la
République orientale de l'Uruguay
Prédécesseur Juan José de Amézaga
Successeur Luis Batlle Berres
Maire de Canelones
Prédécesseur Rómulo Rossi
Successeur Consejo de Administración
Biographie
Nom de naissance Tomás Berreta Gandolfo
Date de naissance
Lieu de naissance Montevideo, Uruguay
Date de décès
Nationalité uruguayenne
Parti politique Parti Colorado
Conjoint Juanita Etchemendy

Tomás Berreta
Présidents de la
République orientale de l'Uruguay

Tomás Berreta (1875-1947) est un homme politique uruguayen, membre du Parti Colorado. Il fut président de l'Uruguay du 1er mars au 2 août 1947.

Actif au sein du Parti Colorado depuis 1896, Tomás Berreta fut actif durant de nombreuses années dans la politique locale et fut intendant du département de Canelones entre 1917 et 1920. En 1942, il fut membre du Conseil d'État qui rédigea la nouvelle Constitution uruguayenne puis, à partir de 1943, servit ensuite dans le gouvernement de son prédécesseur Juan José de Amézaga et fut candidat à l'élection présidentielle du 24 novembre 1946. Il fut élu et devint président le 1er mars 1947, mais mourut à peine cinq mois plus tard, le 1er août 1947. Le vice-président, Luis Batlle Berres, lui succéda.