Tomás Ó Criomhthain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tomás Ó Criomhthain
Tomás Ó Criomhthain.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Îles BlasketVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Donal (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Frère
Pats O'Crohan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Maura O'Crohan (d)
Eileen O'Crohan (d)
Kate O'Crohan (d)
Nora O'Crohan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Máire Ní Chatháin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Sean O'Crohan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
An t-Oileánach (d), Allagar na h-Inise (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Tomás Ó Criomhthain est né en 1856 aux Îles Blasket, en Irlande et y est décédé en 1937.

Pauvre pêcheur-paysan sur cet îlot très pauvre, il écrivit, avec talent, en langue irlandaise vers 1925, sous forme de lettres à un ami, la vie que menaient alors les 160 habitants de cette « dernière paroisse avant l'Amérique ».

Son deuxième ouvrage, intitulé An t-Oileánach (en français L'Homme des îles), édité et publié en France par la Petite Bibliothèque Payot, connut une grande notoriété : à titre d'exemple le célèbre écrivain allemand Heinrich Böll s'en fit le traducteur. Il est devenu un classique. Le livre raconte son enfance sur la plus grande des îles de l'archipel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :