Tolypocladium ophioglossoides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elaphocordyceps ophioglossoides
Description de cette image, également commentée ci-après
Elaphocordyceps ophioglossoides
Classification
Règne Fungi
Division Ascomycota
Classe Sordariomycetes
Ordre Hypocreales
Famille Ophiocordycipitaceae
Genre Tolypocladium

Espèce

Tolypocladium ophioglossoides
(Ehrh.) Quandt, Kepler,
& Spatafora, 2014

Synonymes

  • Sphaeria ophioglossoides Ehrh., 1784
  • Cordyceps ophioglossoides (Ehrh.) Link, 1833

Le Cordyceps de la truffe du cerf, Tolypocladium ophioglossoides est une espèce de champignons ascomycètes, de la famille des Ophiocordycipitaceae. Il a été décrit pour la première fois en 1792 par le botaniste suisse Jakob Friedrich Ehrhart sous le basionyme de Sphaeria ophioglossoides, sanctionné par Fries en 1823. Il a été recombiné dans le genre Cordyceps par Heinrich Friedrich Link en 1833. Pas moins de six espèces de Cordyceps sensu lato sont connues en Europe pour parasiter les fausses truffes (ou truffe du cerf), les taxinomistes chinois[1] ont proposé un genre distinct Elaphocordyceps pour les accueillir, mais en 2014, le genre Tolypocladium a été validé pour ophioglossoides[2],[3].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Sphaeria ophioglossoides Ehrhart (1792) (Basionyme)
  • Cordyceps ophioglossoides (Ehrhart) Link (1833)
  • Elaphocordyceps ophioglossoides (Ehrhart) G.H. Sung, J.M. Sung & Spatafora (2007)

Écologie[modifier | modifier le code]

"Faux Cordyceps" (Tolypocladium ophioglossoides) parasitant une" fausse truffe" (Elaphomyces granulatus en particulier), d’après un dessin du botaniste Anton Joseph Kerner von Marilaun (1831-1898)

C'est l'une des six espèces européenne de Cordyceps sensu lato mycoparasite du genre Elaphomyces[4], dont Elaphomyces granulatus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G.H. Sung, J.M. Sung & Spatafora (2007) , Studies in mycology, 57, p. 37
  2. Quandt, Kepler & Spatafora (2014) , IMA fungus (International Mycological Association), 5(1), p. 127
  3. (pl) « Cordyceps ophioglossoides (Ehrenb.) Link (maczużnik nasięźrzałowy) », sur grzyby.pl (consulté le 28 octobre 2020).
  4. (en) A. Paz, J.-M. Bellanger, C. Lavoise et A. Molia, « The genus Elaphomyces ( Ascomycota, Eurotiales ): a ribosomal DNA-based phylogeny and revised systematics of European 'deer truffles' », Persoonia - Molecular Phylogeny and Evolution of Fungi, vol. 38, no 1,‎ , p. 197–239 (ISSN 0031-5850, DOI 10.3767/003158517X697309, lire en ligne, consulté le 1er avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Référence Index Fungorum : Tolypocladium ophioglossoides (J.F. Gmel.) C.A. Quandt, Kepler & Spatafora, 2014 (+ MycoBank) (consulté le )