Tokooos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tokooos
Album de Fally Ipupa
Sortie
Enregistré 2015–2017
Paris
Durée 60:49
Genre pop, afropop, rumba, R&B, Rap
Format CD, téléchargement légal
Auteur Fally Ipupa
Compositeur Junior Alaprod, Julio Masidi, Glory, DSK on the beat, Double X, Le Motif, BoussBouss, Guy Hervé Imboua, John Makabi, Christian Dessart, Rachid Mir, Fally Ipupa
Label Elektra France, Warner Music France

Albums de Fally Ipupa

Singles

  1. Kiname (feat. Booba)
    Sortie :
  2. Eloko Oyo
    Sortie :
  3. Bad Boy (feat. Aya Nakamura)
    Sortie :
  4. Jeudi Soir
    Sortie :

Tokooos est le quatrième album studio du chanteur congolais Fally Ipupa sorti le 7 juillet 2017 sur le label Elektra France, et distribué par Warner Music France.

Genèse[modifier | modifier le code]

En avril 2013, quelques jours après avoir sorti son troisième opus, Power "Kosa Leka", un album rumba beaucoup plus orienté vers la musique urbaine que ses deux précédents albums avec des titres tels que Sweet Life "La vie est belle", Service, Ndoki, Bruce, Fally signe un contrat de trois albums avec le label AZ de la major Universal Music Group.

Avant de se consacrer à la réalisation de son premier album urbain, il s'occupe de mettre en avant son propre label F'Victeam en publiant le 5 mai 2014 un single dénommé Original et pour récompenser les membres de son groupe d'accompagnement qui l'accompagnent depuis ses débuts, il produit et réalise Libre Parcours, un double album de vingt-trois titres où vingt membres auront la chance de signer et parfois interpréter un titre. Fally participera en tant que featuring à sept titres. L'album sortira le 10 mars 2015.

Composition et production[modifier | modifier le code]

Fin 2014, il annonce que son album se nommera Neti na film qui se traduit littéralement par "Comme dans un film", son nouveau slogan. En octobre 2015, il annonce une collaboration avec Wizkid[1].

Le nom du projet, la cover et la tracklist sont dévoilés le 13 juin 2017, on y découvre le nom du projet qui est Tokooos et qu'il se compose de dix-huit titres[2]. Tokooos se démarque de ses précédents projets. L'album est d'un style entièrement urbain avec un mélange de R&B, de rumba, d'afropop et de rap. Point commun avec ses précédents projets (hormis Power "Kosa Leka"), l'album contient des collaborations. Les collaborations sont faîtes exclusivement avec des artistes noirs. On y trouve les rappeurs français Booba (sur le morceau Kiname), MHD pour la deuxième fois (sur le morceau Na Lingui Yé), le chanteur nigérian Wizkid (sur le morceau Yakuza), le duo KeBlack & Naza (sur le morceau Mannequin), les chanteuses Shay (sur le morceau Guerrier), Aya Nakamura (sur le morceau Bad Boy), et le chanteur américain R. Kelly (sur le morceau Nidja). Le public lui reproche surtout de ne pas avoir assez utilisé le lingala au sein de ce projet au profit du français et de l'anglais, il y a tout de même trois chansons entièrement en lingala intitulé Posa, Eloko Oyo ou le morceau Champ qui rappelle un peu Original.

Promotion[modifier | modifier le code]

Le premier extrait, Kiname, est sorti le mercredi 7 décembre 2016 et a été annoncé le 23 novembre 2016 par Booba sur Instagram avec un extrait de quelques secondes où on peut auditionner une partie de l'instrumental[3]. Fally annoncera à son tour la date de sortie du morceau le 4 décembre 2016 soit 3 jours avant[4]. Le single atteint la 10e place des singles les plus vendus lors de sa première semaine d'exploitation[5]. Le clip sort le 14 décembre 2016 à l'occasion de l'anniversaire de Fally. Il sera certifié single d'or le 16 mai 2017[6].

Le second extrait du projet est intitulé Eloko Oyo et sort le accompagné de son clip. La chanson est une reprise du titre Visa Bomengo du défunt chanteur congolais Mabelé Elissi. Avant d'être sortie en chanson studio, c'était une chanson traditionnelle appartenant à l'ethnie Mongo. Fally est accusé de plagiat par les musiciens d'Elissi, ce qui est démenti par la veuve de ce dernier qui affirme avoir donné officiellement l'autorisation à Fally de reprendre cette chanson[7]. Le clip est tourné à Paris et Kinshasa, la première ville représente la modernité et la deuxième représente la culture traditionnelle et le folklore, c'est un énorme succès avec 10 millions de vues en un mois[8]. Le 16 juin 2017, tout en rendant disponible l'album en précommande, il publie, sans annonce, le clip de Bad Boy en featuring avec la chanteuse Aya Nakamura.

Dans le cadre de la promotion de Tokooos, Fally Ipupa devait se produire le en concert à La Cigale de Paris mais son concert est annulé la veille par la Préfecture de police de Paris qui craignait des « troubles graves à l’ordre public » dû aux Combattants (des opposants au régime actuel en place en RDC) qui n'acceptent pas que les artistes congolais se produisent en Europe et sa diaspora, les considérant comme des proches du pouvoir[9].

Après la sortie du projet, Fally pousse la promotion au maximum en accordant des interviews aux journaux Le Monde[10], Paris Match[11], aux chaînes France 24[12], Africa 24[13], TV5 Monde[14], BFM TV[15], et aux chaînes de radio RFI[16], Africa n°1 et à quelques sites Internet comme OKLM.com[17]. Skyrock, lui consacre notamment une semaine sur Planète Rap.

Clips vidéo[modifier | modifier le code]

  • Kiname (feat. Booba), dévoilé le 14 décembre 2016[18].
  • Eloko Oyo, dévoilé le 7 avril 2017[19].
  • Bad Boy (feat. Aya Nakamura), dévoilé le 16 juin 2017[20].
  • Na Lingui Yé (feat. MHD), dévoilé le 7 juillet 2017[21].
  • Jeudi Soir, dévoilé le 27 juillet 2017[22].
  • Mannequin (feat. KeBlack & Naza), dévoilé le 3 novembre 2017[23].
  • Nidja (feat. R. Kelly), dévoilé le 2 février 2018[24].
  • Tout le monde danse, dévoilé le 28 février 2018[25].
  • Posa, dévoilé le 20 avril 2018[26].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Compositeur(s) Durée
1. KinameDisque d'or Or (featuring Booba) Julio Masidi, Glory 3:03
2. Esengo Junior Alaprod 3:21
3. Na Lingui Yé (featuring MHD) Julio Masidi, DSK On The Beat, Glory 2:50
4. Yakuza (featuring Wizkid) DSK On The Beat 3:32
5. Mannequin (featuring KeBlack & Naza) Julio Masidi 3:42
6. Tout le monde danse Julio Masidi, BoussBouss, John Makabi 2:30
7. Guerrier (featuring Shay) Junior Alaprod 3:10
8. Siamois DSK On The Beat, Guy Hervé Imboua 2:51
9. Posa Junior Alaprod 3:25
10. Ça va aller Double X 3:23
11. Jeudi soir Le Motif, Junior Alaprod 3:28
12. Bad BoyDisque d'or Or (featuring Aya Nakamura) Julio Masidi, BoussBouss 3:02
13. Boulé Double X 3:05
14. Belle-fille Junior Alaprod 3:36
15. Champ Dj Merco 3:22
16. Nidja (featuring R. Kelly) Fally Ipupa 4:25
17. Juste une danse Christian Dessart, Rachid Mir, Fally Ipupa 3:16
18. Eloko Oyo Fally Ipupa 4:46
60:49

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Compilation des critiques
Périodique Note
Booska-P[27] 4.5 étoiles sur 5
Rhhm.net[28] 3 étoiles sur 5

Le projet reçoit un assez bon accueil. Le public congolais qui reprochent la monotonie de ses artistes, reconnaît la créativité dont Fally a fait preuve sur cet album. Malgré un coté urbain très présent sur ce projet, Fally n'oublie pas ses racines en injectant quelques touches de rumba comme dans les morceaux Jeudi soir et Nidja et surtout les sonorités africaines y sont présentes sur pratiquement tous les morceaux de l'album.

  • AfricaNews.com : « De la diversité musicale sans jamais oublier l’origine, la rumba congolaise. C’est à cet idéal qu’a voulu rester fidèle Fally Ipupa, star incontestable de la musique africaine. Un nouvel opus qui définit bien la nouvelle orientation musicale du “général cinq étoile”. De l’Afropop, comme en pullule aujourd’hui la musique urbaine ? Non, absolument pas. L’ancien prodige du “Quartier Latin” fondé par Koffi Olomidé parle plutôt du tokooos, de la musique urbaine internationale. D’ailleurs, il n’y a qu‘à voir les collaborations musicales pour cerner l’univers du tokooos, mot emprunté au Lingala qui signifie “beau” ou “positif” et largement vulgarisé lors de l‘émission “l’Afrique a un incroyable talent” dont l’artiste était un juré. La star de l’Afrotrap, MHD, la star américaine du RnB, R Kelly, le prodige de l’Afropop nigérian, Wizkid ou encore le prince du rap français, Booba ont été invités à brasser leurs voix à celle du mélodieux Fally Ipupa. »[29].
  • Booska-P : « Perfectionniste, moderne, super exigeant, riche des deux cultures parisienne et congolaise, Fally Ipupa a le mérite de faire accepter des rythmes africains très originaux en occident. C’est depuis les années 2000 que l’artiste d’Afrique centrale s’engouffre dans le milieu musical et s’inscrit parmi ses fidèles défenseurs de la rumba congolaise. L’artiste lover, à l’image de ses textes, est un homme tendre mais aussi charismatique; une confiance en soi qui a sans doute su le guider sur les routes tortueuses de la carrière d’un artiste africain. Son quatrième projet « Tokooos » s’ouvre à diverses influences, il vogue dans l’entre-deux de l’authenticité et des musiques urbaines. »[30].
  • BAYN's Music : « Au-delà d’être un album lambda, Tokooos est en fait un nouveau concept que veut introduire l’artiste. Il faut dire que c’est une recette qui a l’air de bien fonctionner puisqu’on a pu découvrir 3 titres issus de l’album avant le 7 juillet dont Kiname, en featuring avec le rappeur français d’origine sénégalaise Booba est joué et écouté dans les discothèques de toutes les grandes villes africaines et capitales européennes depuis sa sortie il y a environ sept mois. Parmi les musiques du monde présentes sur cet album, un style se démarque plus que d’autres, il s’agit de sonorités que l’on retrouve dans hip hop français bien que ce soit un album de classe internationale. De plus, sur cet album on retrouve des collaborations avec des artistes confirmés et en vogue du continent et d’ailleurs tels que Wizkid, Booba, MHD, Aya Nakamura, Keblack, Shay et même un featuring avec R. Kelly le baron du R & B. »[31].

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (2017) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[32] 110
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[33] 21
Drapeau de la France France (SNEP)[34] 28
Afrique du sud [35] 1

Kenya #1

Gambie #1

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Musique : Wizkid et Fally Ipupa en studio pour une collabo... » (consulté le 19 juillet 2017)
  2. « La tracklist de « Tokooos » de Fally Ipupa: toutes les collaborations dévoilées ? » (consulté le 19 juillet 2017)
  3. « Booba lâche un extrait de son feat avec Fally Ipupa » (consulté le 19 juillet 2017)
  4. « Fally Ipupa annonce la sortie de « KINAME » très bientôt avec Booba » (consulté le 19 juillet 2017)
  5. « FALLY IPUPA FEAT. BOOBA - KINAME (CHANSON) » (consulté le 19 juillet 2017)
  6. « « Kiname » de Fally Ipupa certifié single d’or ! » (consulté le 19 juillet 2017)
  7. « Elle a donné l'autorisation à Fally Ipupa de reprendre "Eloko Oyo" » (consulté le 19 juillet 2017)
  8. « Fally Ipupa Eloko Oyo a atteint 10 millions de vue sur Youtube » (consulté le 19 juillet 2017)
  9. « Annulation du concert de Fally Ipupa à Paris, le combat de trop » (consulté le 19 juillet 2017)
  10. « Fally Ipupa, l’élégant de Kinshasa à la voix suave » (consulté le 19 juillet 2017)
  11. « Fally Ipupa de retour avec "Tokooos", bien plus qu'un nouvel album » (consulté le 20 juillet 2017)
  12. « Musique : Fally Ipupa, de la rumba au style "Tokooos" » (consulté le 19 juillet 2017)
  13. « LINVITE DU JOUR - Congo: Fally Ipupa, Artiste-musicien » (consulté le 19 juillet 2017)
  14. « L'édition du 15.07.2017 20h GMT » (consulté le 19 juillet 2017)
  15. « Fally Ipupa, la légende congolaise » (consulté le 19 juillet 2017)
  16. « Deux minutes avec Fally Ipupa » (consulté le 19 juillet 2017)
  17. « FALLY IPUPA « TOKOOOS » – RDVOKLM (INTERVIEW) » (consulté le 20 juillet 2017)
  18. « Fally Ipupa feat. Booba - Kiname (Clip Officiel) », sur Youtube, (consulté le 11 juillet 2017)
  19. « Fally Ipupa - Eloko Oyo (Clip Officiel) », sur Youtube, (consulté le 11 juillet 2017)
  20. « Fally Ipupa - Bad Boy feat. Aya Nakamura (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 11 juillet 2017)
  21. « Fally Ipupa - Na Lingui Yé feat. MHD (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 11 juillet 2017)
  22. « Fally Ipupa - Jeudi soir (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 20 avril 2017)
  23. « Fally Ipupa – Mannequin feat. Keblack & Naza (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 20 avril 2017)
  24. « Fally Ipupa - Nidja feat. R. Kelly (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 20 avril 2017)
  25. « Fally Ipupa - Tout le monde danse (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 20 avril 2017)
  26. « Fally Ipupa - Posa (Clip officiel) », sur Youtube, (consulté le 20 avril 2017)
  27. « FALLY IPUPA, DE L'AUTHENTICITÉ, UN CONCEPT URBAIN ET « TOKOOS » » (consulté le 20 juillet 2017)
  28. « FALLY IPUPA, l’album Tokooos » (consulté le 20 juillet 2016)
  29. « Des stars de la musique urbaine s'invitent sur "Tokooos", le nouvel album de Fally Ipupa », sur AfricaNews, (consulté le 20 juillet 2017)
  30. « FALLY IPUPA, DE L'AUTHENTICITÉ, UN CONCEPT URBAIN ET « TOKOOS » », sur booska-p.com, (consulté le 20 juillet 2017)
  31. « A la découverte de l’univers Tokooos de Fally Ipupa », sur Baysmusic.com, (consulté le 20 juillet 2017)
  32. (nl) Ultratop.be – Fally Ipupa – Tokooos. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  33. Ultratop.be – Fally Ipupa – Tokooos. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 20 juillet 2017.
  34. Lescharts.com – Fally Ipupa – Tokooos. SNEP. Hung Medien. Consulté le 20 juillet 2017.
  35. « Publication Instagram par Fally Ipupa • 9 Juil. 2017 à 23h28 UTC », sur Instagram (consulté le 23 juillet 2017)