Toea Wisil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toea Wisil
Image illustrative de l'article Toea Wisil
Toea Wisil lors des séries du 100 m des Jeux olympiques de Londres en août 2012.
Informations
Disciplines Sprint
Période d'activité 2005 -
Nationalité Drapeau de Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Naissance (29 ans)
Lieu Komgambil Banz
Taille 1,68 m
Poids 63 kg
Entraîneur Tony & Alison Fairweather
Records
100 m : 11.29 (2016, 2017) / 200 m : 23.23 (2017)
Palmarès
Championnats d'Océanie 5 4 1
Jeux du Pacifique 4 - -

Toea Wisil (née en à Komgambil Banz) est une athlète papousienne spécialiste du sprint.

Très célèbre dans son pays, elle est considérée comme une idole[1]. Lors des Jeux olympiques d'été de 2012, elle est porte-drapeau de la délégation papouasienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle mesure 1,68 m pour 63 kg.

Lors du meeting de Melbourne le , elle prend en 12 s 03 la troisième place d'un 100 mètres remporté en 11 s 67 par Sally Pearson[2]. Elle participe aux Jeux olympiques de Londres sur 100 mètres et est le porte-drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ; auteure du meilleur temps du tour préliminaire en 11 s 60, elle toutefois éliminée en séries malgré ses 11 s 27, qui ne peuvent être homologués en tant que record, à cause d'un vent trop fort (+ 2,2 m/s). Elle crée la sensation en prenant un excellent départ, bien devant la multiple championne du monde et olympique Allyson Felix.

Elle s'est qualifiée pour les Jeux olympiques de Rio d'août 2016 en réalisant 11 s 29 (record national) les minimas requis (11 s 32) à Suva le 9 juillet 2016.

Le 17 février 2017, Wisil établit un nouveau record national du 200 m en 23 s 23, et égale celui du 100 m (11 s 29). Elle devance sur les deux courses l'Australienne Melissa breen (23 s 61 et 11 s 33)[3].

Elle améliore ce temps sur cette même piste de Canberra le 12 mars avec 23 s 13, battue par Ella Nelson (23 s 00)[4].

Le 21 mai, elle prend la troisième place du Golden Grand Prix de Kawasaki sur 200 m (23 s 40, + 0,6 m/s) et la 5e place du 100 m (11 s 58, - 1 m/s)[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Considérée comme une idole dans son pays, Toea Wisil a du élever ses frères et sœurs durant sa jeunesse[6]. En parallèle de sa carrière sportive, la jeune Papoue va à l'école pour apprendre à lire et à écrire, chose qu'elle n'a pas pu faire pendant son enfance[7]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2006 Championnats d'Océanie Apia 2e 100 m 12 s 03
3e 200 m 24 s 53
2e 400 m 56 s 75
1re 4 × 100 m 48 s 30
Jeux du Commonwealth Melbourne séries 400 m 56 s 72
5e 4 × 400 m 3 min 47 s 88
2007 Jeux du Pacifique Apia 3e 100 m 12 s 00
3e 200 m 24 s 34
2e 400 m 55 s 15
1re 4 × 100 m 45 s 99
1re 4 × 400 m 3 min 40 s 55
2008 Championnats d'Océanie Saipan 2e 100 m 11 s 94
2e 200 m 24 s 45
1re 4 × 100 m 47 s 27
2010 Jeux du Commonwealth New Delhi 4e 100 m 11 s 52
7e 200 m 23 s 84
séries 4 x 400 m 3 min 40 s 40
Championnats d'Océanie Cairns 1re 100 m 11 s 85
1re 200 m 23 s 63
1re 4 × 100 m 46 s 86
2011 Jeux du Pacifique Nouméa 1re 100 m 11 s 96
1re 200 m 24 s 61
1re 400 m 54 s 94
1re 4 × 100 m 46 s 30
1re 4 × 400 m 3 min 45 s 32
2012 Jeux olympiques Londres séries 100 m 11 s 27
2013 Championnats d'Océanie Papeete 1re 100 m 11 s 90
1re 200 m 24 s 45
Championnats du monde Moscou séries 100 m 11 s 61
séries 200 m 24 s 23
2014 Championnats d'Océanie Rarotonga 1re 100 m 11 s 57
1re 4 × 100 m 47 s 88
Jeux du Commonwealth Glasgow sf 100 m 11 s 48
sf 200 m 24 s 48
séries 4 x 400 m 3 min 46 s 26
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro séries 100 m 11 s 48

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Temps Lieu Date
100 m 11 s 29 (NR) Drapeau : Fidji Suva
Drapeau : Australie Canberra
9 juillet 2016
17 février 2017
200 m 23 s 13 (NR) Drapeau : Australie Canberra 12 mars 2017
400 m 53 s 19 (NR) Drapeau : Australie Gold Coast 2010-08-14

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Toea Wisil eyes Commonwealth Games », sur whponline.blogspot.com (consulté le 14 décembre 2011)
  2. « MPM pour Cole », sur www.lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 2 mars 2012)
  3. (en) « PNG Sprint Queen, Toea Wisil sets new national record in 200m heats », Papua New Guinea Today,‎ (lire en ligne)
  4. « IAAF: Kiryu, Yamagata and Nelson start London campaigns in Canberra| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 16 mars 2017)
  5. (ja) « セイコーゴールデングランプリ陸上2017川崎::2017年5月21日(日)開催 > RESULT > 2017 RESULTS Men », sur goldengrandprix-japan.com (consulté le 21 mai 2017)
  6. « PNG: Toea Wisil, la sprinteuse qui rattrape son retard - nouvelle calédonie 1ère », nouvelle calédonie 1ère,‎ (lire en ligne)
  7. « Jeux Olympiques: Toea Wisil, la femme la plus rapide du Pacifique - Created by J.-T Faatau - In category: bassin-pacifique-Appli, Fil-info-appli, Sports - Tagged with: 100 mètres, 100m, alphabétisation, ambassadrice, athlétisme, femme la plus rapide du pacifique, Jeux Olympiques, Pacifique, Papouasie Nouvelle Guinée, Papoue, sports, sprint, Toea Wisil - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° », sur Toute l'actualité des Outre-mer à 360° (consulté le 21 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]