Titre au millième

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir titre.
image illustrant la chimie image illustrant le [[droit <adj>]]
Cet article est une ébauche concernant la chimie et le droit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le titre au millième est un système de notation de la pureté du platine, de l'or et de l'argent, indiquant au millième près le titre (ou aloi) d'un métal (c'est-à-dire le rapport de la masse du métal à la masse totale de l'alliage qu'il compose). Par exemple, un alliage contenant 75 % d'or se note « 750 » (car 75 % = 750 = 750/1000), le titre d'un métal « pur » étant de 1000.

Plusieurs pays européens utilisent cet étalon plutôt que celui des carats, employé aux États-Unis. En France, le millième remplace le carat depuis 1995[1].

Le titre est garanti par l'État, qui appose son poinçon de titre. Depuis le en France, la réforme de la garantie des métaux précieux transfère la responsabilité du titre aux professionnels sous réserve du respect du cahier des charges et seulement sur des ouvrages fabriqués et importés en France. Les douanes y sont chargées de ce contrôle[1].

Titres courants[modifier | modifier le code]

Les titres au millième les plus couramment utilisés pour les métaux précieux :

Argent[modifier | modifier le code]

  • 999 (argent pur) : 24 carats (24 ct)
  • 958 : Argent Britannia 23 carats (23 ct)
  • 925 (titre légal) : Argent sterling 22 carats (22 ct)
  • 835 : 20 carats (20 ct)
  • 800 (titre légal) : 19 carats (19 ct) - en France, titre minimal pour désigner un ouvrage comme étant en argent[1].

Or[modifier | modifier le code]

  • 999 (or fin) : 24 carats (24 ct)
  • 990 : 23 carats (23 ct)
  • 916 (titre légal) : 22 carats (22 ct)
  • 900 (titre légal) : 21,6 carats (21,6 ct)
  • 833 (titre légal) : 20 carats (20 ct)
  • 750 (titre légal) : 18 carats (18 ct)
  • 625 : 15 carats (15 ct)
  • 585 (titre légal bas) : 14 carats (14 ct)
  • 417 : 10 carats (10 ct)
  • 375 (titre légal bas) : 9 carats (9 ct) - en France, titre minimal pour désigner un ouvrage comme étant en or[1].
  • 333 : 8 carats (8 ct)

Platine[modifier | modifier le code]

  • 999 (platine pur) : 24 carats (24 ct)
  • 950 (titre légal) : 23 carats (23 ct)
  • 900 (titre légal) : 22 carats (22 ct)
  • 850 (titre légal) : 20 carats (20 ct) - en France, titre minimal pour désigner un ouvrage comme étant en platine[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Règles de marque pour la garantie des métaux précieux », sur www.douane.gouv.fr (consulté le 28 avril 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]