Tito Colliander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tito Colliander
Description de l'image Tito Colliander 1956.jpg.
Naissance
Saint-Pétersbourg
Décès (à 85 ans)
Helsinki
Activité principale
écrivain, poète
Distinctions
médaille Pro Finlandia, grand prix des Neuf, prix Tollander, prix Finlande de l'Académie suédoise
Auteur
Genres
roman, nouvelle, essai, poésie

Tito Colliander, né le à Saint-Pétersbourg et mort le à Helsinki, est un écrivain finlandais, écrivant en suédois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un colonel, il est né et passe son enfance en Russie. Il fait des études en théologie à l'Athénée d'Helsinki de 1922 à 1924. Il est ensuite professeur d'art à Porvoo jusqu'en 1928.

Dans ses œuvres, il dépeint avec empathie les gens veules, possédés de passions et de faiblesses humaines et qui cherchent une solution à leur vie malheureuse dans le mysticisme orthodoxe grecque.

Il obtient un premier grand succès en 1937 avec son roman Korståget (Croisade), le récit d'une conversion à l'Église orthodoxe grecque dans l'esprit des œuvres de Dostoïevski. Un des thèmes principaux de Colliander est l'opposition entre les idéaux de pureté religieuse et les basses vicissitudes de l'existence. Ses courts récits sont souvent de délicates études sur l'enfant et la nature. Fönster (Fenêtre), une anthologie de ce type de récits publiée en 1956, donne une excellente idée de son art. Il a également publié des écrits théologiques, des monographies d'artistes et des poèmes.

Il est ordonné prêtre en 1964, et reçoit un doctorat honorifique en théologie en 1968. Il est membre honoraire de la Société de la littérature suédoise à partir de 1970.

Il obtient le grand prix des Neuf en 1973.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • En vandrare, 1930
  • Korståget, 1937
  • Förbarma dig, 1939
  • Grottan, 1942
  • Bliv till, 1945

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Småstad, 1931
  • Huset, där det dracks, 1932
  • Bojorna, 1933
  • Glimtar från Tyskland, 1934
  • Taina, 1935
  • Ljuset, 1936
  • Dagen är, 1940
  • Ilja Repin, 1942
  • Duncker, en av de tappras skara, 1943
  • Den femte juli, 1943
  • Två timmar och andra noveller, 1944
  • Träsnittet, 1946
  • Sallinen, 1948
  • I åratal, 1949
  • Grekisk-ortodox tro och livssyn, 1951
  • Asketernas väg, 1952
    Publié en français sous le titre Le Chemin des ascètes, Bégrolles-en-Mauges, Éditions de Bellefontaine, coll. « Spiritualité orientale et vie monastique. Spiritualité orientale », 1973, 109 p. (notice BnF no FRBNF35372698)
  • Farled 1936-1953, 1954
  • Fönster, novellurval 1932-55, 1956
  • Samtal med smärtan, 1956
  • Glädjens möte, 1957
  • Nu och alltid, 1958
  • Vi som är kvar, 1959
  • Med öppna händer, 1960
  • På en trappa. Dikter 1941-61, 1961
  • Bevarat, 1964
  • Gripen, 1965
    Publié en français sous le titre Une enfance à Petrograd, traduit par Denise Bernard-Folliot, Paris, Éditions Michel de Maule, coll. « Territoires du Septentrion », 2001, 159 p. (ISBN 2-87623-035-6)
  • Kortfattad ortodox troslära, 1966
  • Vidare, 1967
  • Givet, 1968
  • Vaka, 1969
  • Nära, 1971
  • Måltid, 1973
  • Motiv, 1977
  • Början, 1979
  • Blick, 1981
  • Sju sagor, 1981

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]