Tito (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tito (homonymie).
Tito
Paris - Salon du livre 2012 - Tito - 002.jpg

Tito lors du salon du livre de Paris en mars 2012.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nom de naissance
Tiburcio de la LlaveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Tito, de son vrai nom Tiburcio de la Llave, né le 4 mai 1957 à Valdeverdeja à proximité de Tolède en Espagne, est un auteur de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tiburcio de la Llave arrive enfant dans la région parisienne. Après avoir étudié les arts graphiques au lycée de Sèvres, il crée le fanzine de bande dessinée Cyclone.

Après un passage par la publicité, il commence sa carrière professionnelle en 1980 en créant la série Jaunes avec le scénariste Jan Bucquoy.

Cette même année, Tito signe dans la revue (À suivre) les premières planches de la série Soledad. Enfin, depuis 1982, il s’adresse aux adolescents en publiant dans Okapi les épisodes de la série Tendre Banlieue. Jusqu'en 1989, il poursuit en alternance ses trois séries, avant d'interrompre la série Jaunes. Il se consacre alors principalement à enrichir la série Tendre banlieue en explorant de nouvelles thématiques tout en revenant avec quelques épisodes de la série Soledad. En 2012, avec l'album Le choix d'Ivana, il revient à une bande dessinée plus adulte.

Son style est précis, minutieux et réaliste. Il déclarera avoir été influencé par Blueberry (notamment l'album Angel face), qui l'aurait converti au dessin réaliste.

Prix[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Soledad[modifier | modifier le code]

Publié par Glénat, puis par Casterman.

Soledad montre l'intensité de la vie dans un village imaginaire de Castille. Pour les décors, Tito se serait largement inspiré de vues de son village natal[1]. Les tomes La mémoire blessée et L'homme fantôme, qui se déroulent pendant la guerre civile d'Espagne, s'inspirent de nombreux témoignages. Les autres albums de cette série sont des fictions évoquant des passions d'amour et de mort, la solitude et la religion, sous le soleil espagnol.

  • Le Dernier Bonheur (1983)
  • La Cible (1983)
  • El Forastero (1985)
  • La Mémoire blessée (1987)
  • L'Homme fantôme (1998)
  • L'Autre Sœur (2002)

Tendre Banlieue[modifier | modifier le code]

Publié chez Bayard, puis chez Casterman.

L’une des séries phare sur l’adolescence en bandes dessinées. Elle a été créée en 1982, pour le journal Okapi, puis reprise en album après publication, d’abord chez Bayard puis, dès 1991, aux éditions Casterman.

Chaque épisode aborde une thématique sur l’adolescence, principalement dans un milieu urbain. Une des particularités de cette collection, c’est qu’il n’y a pas de héros récurrents, mais de nouveaux personnages qui apparaissent en fonction des histoires.

Les thématiques, souvent sociales, sont aussi variées que le handicap, le divorce, le sida, l’illettrisme, le chômage, la drogue, la vieillesse, l’adoption, le chagrin d’amour…

Les thématiques restants intemporelles, l’identification des lecteurs aux différentes histoires continue à se poursuivre, et cela depuis plusieurs générations de lectrices et de lecteurs.

Jaunes[modifier | modifier le code]

Jaunes est une série publiée initialement dans Circus et aujourd'hui chez Glénat. Les dessins sont de Tito, sur des scénarios de Jan Bucquoy.

Jaunes est un inspecteur de police tourmenté évoluant dans des intrigues plus politiques que policières.

  • Aux Limites du réel (1980)
  • Gérard le Diable (1981)
  • Ordre nouveau ? (1982)
  • Le Transfert slave (1984)
  • Affaires royales (1986)
  • Hôtel des thermes (1988)
  • Labyrinthe (1989)

Autres œuvres, hors-séries[modifier | modifier le code]

  • Le Choix d'Ivana (2012)

Publié directement en un album de soixante-deux planches, dans la collection « Univers d'auteurs », aux éditions Casterman, Le Choix d'Ivana se déroule entre la Bosnie et la France en passant par l'Italie. Le récit débute en 2008, après l'arrestation de Karadzic, l'un des responsables du siège de Sarajevo et qui fut la cause des tourments d'Ivana pendant le siège de la ville. Il raconte l'itinéraire d'Ivana qui décide de partir sur les routes à la recherche de son passé. Le Choix d'Ivana est un album épuré d'une grande justesse.

  • Compagnons - Nouveau Départ (2015)

Cette BD novatrice pousse les portes des Compagnons du Devoir et dépoussière leur image sous un angle décalé et contemporain. À travers les péripéties de quatre personnages, c’est un tout autre regard sur le compagnonnage qui est montré, bien loin de l’imagerie d’Épinal de bâtisseurs de cathédrales. Avec l’album Compagnons - Nouveau Départ, Tito réalise, pour la première fois, un scénario pour quelqu’un d’autre, en l’occurrence Manuel Lieffroy qui se charge du dessin, et s’adresse à tous les publics.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]