Tite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tite (homonymie) et Saint-Tite.

Tite est un apôtre du Christ qui fut collaborateur et compagnon de voyage de Paul de Tarse, et plus tard épiscope (= évêque) de la Crète. En Occident, il est associé à l'apôtre Timothée pour avoir été l'un des premiers épiscopes de l'Église naissante[1].

Hagiographie[modifier | modifier le code]

Basilique Saint Tite à Gortyne

D'origine grecque, il s'est converti au christianisme sans devoir se laisser circoncire (Galates 2:3).

Bon diplomate, il était spécialiste des missions difficiles, mais ferme et clair dans sa parole. Il eut pour tâche de ramener la paix dans l'Église de Corinthe et d'organiser l'Église crétoise.

Eusèbe de Césarée rapporte[2] la tradition qui tint Tite comme évêque de toute la Crète, comme Timothée était devenu celui d'Éphèse.

Selon la tradition, il est décédé en tant qu'évêque de Gortyne, au sud de Cnossos. La ville possède encore aujourd'hui une basilique qui porte son nom.

Célébration[modifier | modifier le code]

L'Église catholique romaine et l'Église orthodoxe le considèrent comme un saint et le célèbrent à des dates différentes. L'Église orthodoxe célèbre sa mémoire le 25 août. Depuis le concile Vatican II, les catholiques le vénèrent le 26 janvier, le même jour que Timothée.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. New Advent : Epistles to Timothy and Titus
  2. Histoire de l'Église III,IV,5