Tissu érectile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les tissus érectiles sont des tissus augmentant de volume et de dureté en se remplissant de sang[1],[2]. Cependant il existe chez l'être humain des organes sans tissus érectiles (comme les petites lèvres, le vagin ou l'urètre) qui peuvent se gorger de sang, souvent durant l'excitation sexuelle[2].

Tissus érectiles dans le clitoris et le pénis[modifier | modifier le code]

Coupe du pénis montrant les deux corps caverneux à la partie supérieure et le corps spongieux entourant l'urètre en dessous.

Les tissus érectiles sont présents dans le corps caverneux du pénis ou dans le clitoris[2]. Durant l'érection le corps caverneux se remplit de sang[3]. Le corps spongieux est une structure tubulaire située au-dessous du corps caverneux qui peut également se gorger de sang.

Autres tissus érectiles[modifier | modifier le code]

Des tissus érectiles sont également présents dans le nez (cornets nasaux), les oreilles, le urethral sponge (en) et le perineal sponge (en)[2]. La turgescence du mamelon n'est pas due à un tissu érectile mais à la contraction d'un muscle lisse sous le contrôle du système nerveux autonome.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Erectile tissue », medical-dictionary.thefreedictionary.com (consulté le 28 juin 2012)
  2. a, b, c et d Claire Yang, Christopher J. Cold, Ugur Yilmaz et R. Maravilla Kenneth, « Sexually responsive vascular tissue of the vulva », BJUI, vol. 97, no 4,‎ 2006, première publication le 20 décembre 2005, p. 766–772 (DOI 10.1111/j.1464-410X.2005.05961.x, lire en ligne)
  3. Chapter 35 in: (en) Walter F., PhD. Boron, Medical Physiology: A Cellular And Molecular Approach, Elsevier/Saunders,‎ , 1300 p. (ISBN 1-4160-2328-3)