Tireur de précision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Tireur d'élite, qui est l’appellation générique.
Ne doit pas être confondu avec Tireur embusqué (Sniper).
Un tireur de précision de l’Équipe provinciale de reconstruction de Djalalabad surveillant l'ennemi sur les collines de Dur Baba, en Afghanistan (novembre 2006).
Un membre du département de la Police d'Honolulu à entrainement en hélicoptère avec un fusil de précision Tango 51 (en).

Un tireur de précision (en anglais : marksman, anciennement sharpshooter) est un tireur d'élite présent en faible proportion dans les groupes de combat d'infanterie (et de Police) et qui fait partie des armes d'appui de ce groupe (au même titre que les mitrailleuses légères et les lance-grenades, mais évitant les dommages collatéraux).

Le tireur de précision diffère du tireur embusqué (sniper en anglais) principalement dans sa doctrine d'emploi, totalement différente : le tireur de précision appartient à une section d'infanterie, tandis que le tireur embusqué agit en petite équipe (en duo, en trio, voire seul) de manière isolée. Ils n'emploient généralement pas le même calibre ni le même type d'arme.

Outre l'emploi militaire, des tireurs de précision sont fréquemment sollicités dans des missions de Police, comme lors de prises d'otages, pour l'efficacité préventive de leur tir à distance. Les unités d'intervention de la police utilisent des fusils de précision pour des interventions contre des personnes armées (forcenés, arrestations de malfaiteurs, etc.), pour les libérations d'otages et pour couvrir une zone où se trouve une personnalité à protéger (en complément des gardes du corps rapprochés). Ils servent à la fois d'observateur pour le chef de l'opération et de groupe d'action pour engager les adversaires par surprise, ou bien en appui de groupes d'assaut.

Dans l'armée française[modifier | modifier le code]

Dans l'armée de terre française, le tireur de précision (TP) appartient à une section et directement sous les ordres du chef de section dont il constitue « les yeux ». Il utilise en général le fusil FR-F2 chambré en 7,62 mm d'une portée efficace allant jusqu'à 800 m. Les tireurs de précision sont sélectionnés dans les régiments parmi les meilleurs tireurs, mais ayant aussi des qualités de calme, d'autonomie et de maîtrise de soi. Ils suivent une formation de huit semaines.

Le , un adjudant du 1er régiment de chasseurs d'Afrique obtint le record du monde de tir longue distance en touchant une cible avec un fusil artisanal chambré en .408 Chey Tac à 3 695 mètres de distance[1].

Armement[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fusil de précision.

Le tireur de précision utilise des fusils de petit ou moyen calibre et généralement semi-automatiques, car il opère sur le front en plein combat et tire à des distances moyennes. Pour la même raison, les tireurs de précision utilisent un camouflage plus rudimentaire que les tireurs embusqués et n'utilisent pas de silencieux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Timbre-poste représentant Lioudmila Pavlitchenko (1943).
Tireurs d'élite célèbres
Arme

Liens externes[modifier | modifier le code]