Tire d'érable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Québec
Cet article est une ébauche concernant le Québec.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tire chauffée versée sur de la neige, créant ainsi le bonbon mou recherché

La tire d'érable (ou tire sur la neige ) est une préparation culinaire québécoise et acadienne. Elle consiste à faire chauffer du sirop d'érable et à le verser sur de la neige pour en tirer des bonbons mous.

Description[modifier | modifier le code]

La tire d'érable consiste à faire chauffer du sirop d'érable et à le verser sur de la neige pour en tirer des bonbons mous. Une méthode souvent utilisée pour déterminer si la préparation est prête consiste à tester la tire en la déposant sur de la neige compactée ; lorsqu'elle demeure en surface, la tire est prête à être servie.

La préparation est collante et est souvent consommée à l'aide d'un bâtonnet ou d'une cuillère.

Bien que traditionnellement consommée sur la neige, la tire d'érable est également disponible dans le commerce, typiquement en contenants de plastique de 250 ou 500 g ou en cornets[1].

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

La tire sur la neige est une spécialité québécoise. Elle fait partie des traditions du temps des sucres, la période de la mi-mars à la fin avril qui correspond à la mise en exploitation des érables. Elle est consommée dans la plupart des cabanes à sucre ou érablières, lors d'une partie de sucre. En plus des cabanes à sucre, plusieurs foires, centres de ski et marchés publics québécois installent des kiosques où l'on peut déguster la tire sur la neige en saison. Elle est aussi typique et toujours populaire en Acadie où la saison débute normalement environ un mois après celle du Québec.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette technique était déjà pratiquée par les autochtones, dont l'alimentation incluait différents produits de l'eau d'érable. Les Abénakis réalisaient des contenants d'écorce employés pour l'évaporation de la sève d'érable et la confection de produits alimentaires divers. Les Attikameks en auraient été les découvreurs et réalisaient ces paniers avec des racines et de l'écorce de bouleaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :