Tirage photographique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un tirage photographique est le support papier fort grammage sur lequel à été impressionné une image photographique.

Ses dimensions peuvent aller de quelques centimètres (on parle alors de « photo ») à plusieurs mètres (on parle alors d'« agrandissement »), en noir et blanc ou bien en couleur.

C'est le résultat d'une opération appelée « tirage ».

Ce tirage est, quant à lui, est l'opération (généralement manuelle) qui consiste à reporter une image négative sur un support opaque ou translucide pour en faire une image positive.

Elle est effectuée soit par le photographe lui-même, soit par un tireur, artisan ou salarié d'un laboratoire photographique.

Le tirage[modifier | modifier le code]

Le tirage en noir et blanc[modifier | modifier le code]

Le tirage en couleurs[modifier | modifier le code]

En argentique le tirage couleur était fait en laboratoire spécialisé. Le tirage nécessitait de nombreux produits et surtout des gradations de filtres jaunes, magenta et cyan pour obtenir une image avec les bonnes couleurs.

Aujourd'hui les laboratoires font une simple impression de l'image avec des imprimantes spécialisées.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Un tirage

  • Nathalie Moureau et Dominique Sagot-Duvauroux, « La construction du marché des tirages photographiques », dans : Études photographiques, n° 22, septembre 2008.
  • Dominique Sagot-Duvauroux, « Un nouveau marché : le marché des tirages  », dans : « Quels modèles économiques pour les marchés de la photographie à l’heure du numérique ? » , dans : Les cahiers Louis Lumière , n° 7, Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels, juillet 2010, p. 91-93.

Le tirage

  • L'épreuve et le développement, Time-Life, 1970

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]