Tintin-Lutin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tintin-Lutin — Départ pour la pêche.

Tintin-Lutin est un personnage créé par l'illustrateur français Benjamin Rabier et Fred Isly et dont l'album illustré éponyme fut publié en 1898. D'abord lancé dans le journal Le Rire, ce fut un des premiers succès de Benjamin Rabier, qui lança sa carrière d'illustrateur d'albums de jeunesse.

Description de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un album illustré racontant plusieurs histoires courtes de Tintin-Lutin, surnom de Martin.

Il est une des sources d'influence d'Hergé et lui inspira peut-être le personnage de Tintin.

Le dessinateur Benjamin Rabier, collaborateur du journal Le Rire, invente le personnage de Tintin-Lutin[1] qu'il publie à partir de 1897. Rabier y met notamment en images un voyage de Tintin-Lutin à moto jusqu'à Moscou. Hergé parle de son influence :

« On retrouve son influence au début des Soviets quand mes dessins partent d'une décorative, une ligne en "S". »

— Interview d'Hergé[2].

Les premiers vers d'introductions qui présentent le personnage :

Au Lecteur

Vous regardez tout en haut de la page
Et demandez : « Quelle est donc cette image ? »

Ça ! c'est Tintin, oui, c'est Tintin-Lutin,
De son vrai nom il s'appelle Martin,
Mais sa maman lui donna ce surnom :
Car c'était un véritable démon,
Un diablotin remuant et peu sage ;
Du reste, ça se lit sur son visage.

— Benjamin Rabier & Fred Isly

Histoires de l'album[modifier | modifier le code]

L'album comprend un prologue « Au Lecteur », 13 histoires courtes et un épilogue.

  • Le Paysagiste, p.7
  • Le Cochon, p.10
  • Le Hérisson, p.13
  • Les Devoirs de vacances, p.15
  • Le Pot de crème, p.17
  • Le Serpent, p.20
  • Les Ballons rouges, p.25
  • Tom et Tintin, p.31
  • L'Ours, p.37
  • Les Anguilles, p.46
  • L'Aimant, p.53
  • Les Bottes, p.56
  • Le Châtiment, p.63

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site internet Benjamin Rabier
  2. N. Sadoul (1983), op. cit.'

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Réédition en 2017 par De Varly Editions

Liens externes[modifier | modifier le code]