Tino Edelmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Edelmann.

Tino Edelmann
Image illustrative de l’article Tino Edelmann
Tino Edelmann sur le podium aux Championnats du monde 2011.
Contexte général
Sport Combiné nordique
Période active 2000 - 2016
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Annaberg-Buchholz
Taille 185 cm[1]
Poids de forme 72 kg[1]
Club SC Motor Zella-Mehlis
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 1
Championnats du monde 1 6 1
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 3 6 8

Tino Edelmann, né le à Annaberg-Buchholz, est un coureur de combiné nordique allemand.

En coupe du monde, il a pris le départ de 199 courses et il a remporté trois courses et signés 17 podiums. Il a également terminé troisième de l'épreuve par équipes des Jeux olympiques de 2010, remporté cinq médailles en relais et deux médailles individuelles aux championnats du monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tino Edelmann est né à Annaberg-Buchholz. À l'âge de sept ans, il a participé à une compétition estivale au combiné nordique. Son premier saut était de six mètres[2]. À 10 ans, il a intégré la section sportive d'une lycée à Oberhof où il obtenu en 2004 son Abitur en mathématiques et en sports. En 2000, il a fait ses débuts en Coupe d'Europe. Il a fait ses débuts en Coupe du monde en 2003 à Oberhof[3]. Lors des Championnats du monde en 2007, il remporte sa première médaille : l'argent dans la compétition par équipes. Deux ans plus tard, aux Championnats du monde de Liberec, il est médaillé d'argent en individuel dans l'épreuve de la mass-start. En décembre 2009, il a remporté sa première Coupe du monde et a terminé la saison à la cinquième place au classement général de la Coupe du monde. Il prend la tête du classement de la coupe du monde 2011-2012 après la première étape où il est tout d'abord troisième avant de remporter la deuxième épreuve du week-end. Il conserve la tête du classement lors des trois courses qui suivent où il se classe à deux reprises sur le podium. À Ramsau am Dachstein, il finit les deux courses aux troisième puis quatrième places, ce qui ne lui permet pas de conserver la tête de la Coupe du monde. Il se retrouve en effet à quatre points deuxième derrière Jason Lamy-Chappuis, deuxième le premier jour et vainqueur le lendemain[4].

Il ne peut pas prendre part aux premières étapes de la coupe du monde 2012-2013 à Lillehammer fin novembre 2012 car il est touché aux ligaments de la cheville droite[5].

Le 4 novembre 2016, il annonce qu'il met un terme à sa carrière, à l'âge de 31 ans.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié avec Christin et il a un fils nommé Frederik[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Entre 2002 et 2005, il a remporté huit médailles aux championnats du monde juniors de combiné nordique : 3 médailles d'or, 4 médailles d'argent et une médaille de bronze.

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Canada Vancouver 2010 Drapeau : Russie Sotchi 2014
Par équipes Médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze
Gundersen PT 18e 9e
GT 29e
Légende :
GT : grand tremplin / PT : petit tremplin /  : ne participe pas à l'épreuve.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Allemagne Oberstdorf 2005 Drapeau : Japon Sapporo 2007 Drapeau : République tchèque Liberec 2009 Drapeau : Norvège Oslo 2011 Drapeau : Italie Val di Fiemme 2013 Drapeau : Suède Falun 2015
Sprint 18e 11e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Départ en ligne Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'argent, monde Argent Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Gundersen Abandon - Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Gundersen PT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 9e Médaille d'argent, monde Argent 21e 20e
GT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 7e 15e DNS 9e
Par équipes Médaille d'argent, monde Argent Médaille d'argent, monde Argent Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Par équipes PT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'argent, monde Argent 6e Médaille d'or, monde Or
GT Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille d'argent, monde Argent Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date
Sprint par équipes Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Médaille de bronze, monde Bronze
Légende :
Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve

- : n'a pas participé à l'épreuve

GT : grand tremplin / PT : petit tremplin.

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 5e en 2010.
  • 17 podiums en épreuves individuelles, dont 3 victoires.
  • 11 podiums en épreuves par équipes, dont 5 victoires.

Dernière mise à jour le 17 janvier 2015

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année Classement général final
2003-2004 29e
2004-2005 18e
2005-2006 35e
2006-2007 18e
2007-2008 12e
2008-2009 8e
2009-2010 5e
2010-2011 9e
2011-2012 8e
2012-2013 6e
2013-2014 15e
2014-2015 16e
2015-2016 24e

Détail des victoires individuelles[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
2010 Drapeau : Norvège Lillehammer (Gundersen – HS140 / 10 km)
2012 Drapeau : Finlande Kuusamo (Gundersen – HS142 / 10 km)
2013 Drapeau : France Chaux-Neuve (Gundersen – HS118 / 10 km)

Détail des victoires par équipes[modifier | modifier le code]

Édition Épreuve
2010 Drapeau : Allemagne Schonach (HS96 / 4 × 5 km)
2013 Drapeau : France Chaux-Neuve (HS117 / 2 × 7,5 km)
2014 Drapeau : France Chaux-Neuve (HS117 / 2 × 7,5 km)
Drapeau : Allemagne Oberstdorf (HS137 / 4 × 5 km)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Fiche personnelle, sur
  2. Biographie sur son site personnel
  3. (en) Tino Edelmann dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  4. François-Xavier Rallet, « Lamy-Chappuis, première ! », sur eurosport.fr,
  5. Edelmann pas encore remis, lequipe.fr, le 21 novembre 2012.
  6. (en) « Tino Edelmann ends his career », sur fis-ski.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :