Tina Aumont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aumont.

Tina Aumont

Naissance 14 février 1946
Los Angeles
Nationalité France
Décès 28 octobre 2006
Port-Vendres
Profession acteur

Tina Aumont de son vrai nom Marie-Christine Salomons[1], née le 14 février 1946 à Hollywood (Los Angeles, États-Unis) et décédée le 28 octobre 2006 à Port-Vendres (Pyrénées-Orientales), est une actrice franco-américaine, fille des comédiens Jean-Pierre Aumont et María Montez.

Biographie[modifier | modifier le code]

L'enfance de Tina Aumont est endeuillée alors qu'elle n'a que 5 ans, par le décès tragique de sa mère María Montez, découverte morte dans sa baignoire.

Tina Aumont est choisie pour tenir un rôle dans le film Modesty Blaise, en laissant croire qu'elle sait manier une moto (ce qui n'est pas le cas : elle commence le tournage en percutant un mur). Elle fait une grande partie de sa carrière en Italie, notamment dans des westerns. Après les Casanova réalisés respectivement par Luigi Comencini et Federico Fellini, elle tourne un certain nombre de films « sexy ». Le cinéaste Tinto Brass dit à l'époque qu'elle est « une des plus belles femmes au monde ».

En 1963, à dix-sept ans, elle se marie avec l’acteur et réalisateur Christian Marquand qui la recommande à son ami Roger Vadim pour un rôle dans La Curée, en 1966.

Elle rencontre le peintre Frédéric Pardo et s'établit ensuite à Rome. Elle tourne dans un certain nombre de films italiens.

Inculpée par la justice italienne pour usage et détention de stupéfiants alors qu'elle séjourne hors d'Italie, elle n'y revient pas, pendant le temps que dure sa condamnation par contumace. Elle se retire du cinéma en 2000.

Tina Aumont décède des suites d'une insuffisance respiratoire, à Port-Vendres. Elle repose dans la même tombe que sa mère, au cimetière du Montparnasse (24e division)[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Filiation sur Wikifrat de Fraternelle
  2. Tina Aumont, dans Cimetières de France et d'ailleurs

Liens externes[modifier | modifier le code]