Timothy Snyder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Timothy Snyder
Timothy Snyder, 2016 (cropped).jpg
Timothy Snyder, en 2016
Fonctions
Professeur titulaire de la chaire Cleveringa (d)
-
Professeur
Université Yale
depuis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
OhioVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université d'Oxford
Centerville High School (en)
Université Brown (-)
Balliol College (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Marci Shore (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Histoire, histoire de l'Europe de l'Est (d), Holocaust studies (en), Europe centraleVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales
The Road to Unfreedom: Russia, Europe, America (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Timothy D. Snyder, né le , est un historien américain, spécialiste de l'histoire de l'Europe centrale et de l'Est et de l'Holocauste. Il est titulaire de la chaire Richard C. Levin d'histoire à l'université Yale et membre permanent de l'Institut des sciences humaines à Vienne

Biographie[modifier | modifier le code]

Timothy Snyder étudie l'histoire européenne et les sciences politiques à l'université Brown de 1987 à 1991 et est titulaire d'un doctorat en histoire moderne de l'université d'Oxford, sous la direction de Timothy Garton Ash et Jerzy Jedlicki.

Après des séjours au Centre national de la recherche scientifique à Paris de 1994 à 1995), à l'Olin Institute for Strategic Studies de l'université de Harvard en 1997, il est chercheur universitaire au Center for International Affairs à l'université Harvard de 1998 à 2001. Il effectue également plusieurs séjours de recherche à l'Institut des sciences humaines (IWM) de Vienne, où il est titulaire depuis 2008 et dirige l'axe de recherche « Europe unie – histoire partagée ».

Il est professeur d'histoire à l'Université Yale depuis 2001. Il a reçu plusieurs prix pour ses recherches.

Son livre, The Road to Unfreedom, paru en 2018 met l'accent sur l'influence de Vladimir Poutine et des ses proches sur l'Europe et les États-Unis ainsi que leur instrumentation d'internet (notamment en lien avec l'élection de Donald Trump)[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres originales en anglais[modifier | modifier le code]

  • Nationalism, Marxism, and Modern Central Europe: A Biography of Kazimierz Kelles-Krauz (Harvard University Press, 1998).
  • Wall Around the West: State Power and Immigration Controls in Europe and North America (Rowman and Littlefield, 2000). as co-editor with Peter Andreas.
  • The Reconstruction of Nations: Poland, Ukraine, Lithuania, Belarus, 1569-1999 (Yale University Press, 2003).
  • Sketches from a Secret War: A Polish Artist's Mission to Liberate Soviet Ukraine (Yale University Press, 2005).
  • The Red Prince: The Secret Lives of A Habsburg Archduke (Basic Books, 2008).
  • Bloodlands: Europe Between Hitler and Stalin (Basic Books, 2010).
  • Thinking the Twentieth Century (Tony Judt with Timothy Snyder) (Penguin, 2012).
  • Black Earth: The Holocaust as History and Warning (Penguin, 2015).
  • On Tyranny: Twenty Lessons from the Twentieth Century (Penguin, 2017)[2].
  • The road to unfreedom: Russia, Europe, America (Penguin, 2018)[3].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Terres de sang : L'Europe entre Hitler et Staline [« Bloodlands:Europe Between Hitler and Stalin »], Gallimard, coll. « Bibliothèque des Histoires », , 720 p. (ISBN 978-2070131983) - Prix du Livre d'Histoire de l'Europe 2013
  • Le Prince rouge : Les vies secrètes d'un archiduc de Habsbourg [« The Red Prince:The Secret Lives of A Habsburg Archduke »] (trad. Olivier Salvatori), Gallimard, coll. « La Suite des temps », , 384 p. (ISBN 978-2070139729)[4]
  • Terre noire : L'Holocauste, et pourquoi il peut se répéter [« Black Earth: The Holocaust as History and Warning »] (trad. Pierre-Emmanuel Dauzat), Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », , 608 p. (ISBN 978-2070149506)
  • La reconstruction des nations : Pologne, Ukraine, Lituanie, Bélarus, 1559-1999 [« The Reconstruction of Nations: Poland, Ukraine, Lithuania, Belarus, 1569-1999 »], Gallimard, coll. « Bibliothèque des histoires », , 512 p. (ISBN 978-2070148523)
  • De la tyrannie : Vingt leçons du XXe siècle [« On Tyranny: Twenty Lessons from the Twentieth Century »], Gallimard, , 112 p. (ISBN 978-2072742521)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The Bleak Prophecy of Timothy Snyder », sur The Chronicle of Higher Education, (consulté le 1er novembre 2019)
  2. (en-US) Daniel W. Drezner, « 3 Very Short Books on 3 Very Big Ideas », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  3. (en-GB) Tim Adams, « The Road to Unfreedom by Timothy Snyder review – chilling and unignorable », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  4. « Le Prince rouge - La Suite des temps - GALLIMARD - Site Gallimard », sur www.gallimard.fr (consulté le 12 décembre 2015)
  5. Tymothy Snyder, « Les vingt leçons de Timothy Snyder pour résister au monde de Trump », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]