Timothé Luwawu-Cabarrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Timothé Luwawu-Cabarrot
Image illustrative de l’article Timothé Luwawu-Cabarrot
Timothé Luwawu-Cabarrot en 2017.
Fiche d’identité
Nom complet Timothé Luwawu-Cabarrot
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (24 ans)
Cannes, Alpes-Maritimes
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 95 kg (209 lb)
Surnom TLC, French Touch
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Bulls de Chicago
Numéro 7
Poste Arrière / Ailier
Carrière universitaire ou amateur
Drapeau : France Olympique d'Antibes
Draft de la NBA
Année 2016
Position 24e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2016
2017-2018
2018-2019
2019
Antibes
Antibes
Antibes
Mega Leks
76ers de Philadelphie
87ers du Delaware
76ers de Philadelphie
Thunder d'Oklahoma City
Bulls de Chicago
02,0
01,5
07,3
14,8
06,4
10,3
05,8
01,7
06,8

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Timothé Luwawu-Cabarrot, ou Timothé Luwawu, est un joueur français de basket-ball né le 9 mai 1995 à Cannes. Il joue aux postes d'arrière et d'ailier avec les Bulls de Chicago.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mega Leks (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le 28 mars 2015, il annonce qu'il se présente à la draft 2015 de la NBA[1] mais il décide de retirer son nom.

En mars 2016, il est choisi dans le meilleur cinq de la saison régulière 2015-2016 en Ligue adriatique avec Miro Bilan le MVP de la saison régulière, Tadija Dragićević, Jacob Pullen et Maik Zirbes[2].

Le 11 avril 2016, après une saison accomplie en Ligue adriatique, il se présente à la draft 2016 de la NBA[3].

76ers de Philadelphie (2016-2018)[modifier | modifier le code]

Le , il est choisi en 24e position lors de la draft 2016 de la NBA par les 76ers de Philadelphie. Le , il signe un contrat de 2 ans, plus 2 ans en option, avec les 76ers de Philadelphie[4]. Le , il débute sous le maillot des Sixers contre les Hawks d'Atlanta. Il inscrit ses premiers points en NBA le face au Jazz de l'Utah[5].

Après un début de saison au faible temps de jeu et même trois rencontres en D-League, il obtient un temps de jeu plus important : de 6 minutes en novembre, il passe à 16 minutes en février. Conseillé par le vétéran Gerald Henderson, il progresse et réussit 10 points le 3 mars face aux Knicks de New York[6]. Quelques jours plus tard, le 12 mars 2017, il inscrit même 18 points en 27 minutes contre les Lakers de Los Angeles, ce qui lui vaut les compliments de son entraîneur Brett Brown : « C’est très rare pour un joueur choisi aussi bas dans la draft de jouer autant que lui (...) Les blessures et le contexte de cette fin de saison pour nous lui donnent du temps de jeu et il le mérite. Il est toujours resté à fond, en s’entraînant dur et en jouant dur chaque seconde »[7].

Le 1er août 2017, il accepte de céder son numéro 20 au rookie Markelle Fultz[8]. Le 1er novembre 2017, les Sixers prolongent Luwawu-Cabarrot jusqu'en 2019[9].

Thunder d'Oklahoma City (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Le 19 juillet 2018, il est envoyé au Thunder d'Oklahoma City[10]. Le 1er novembre 2018, le Thunder décide de ne pas activer son option d'équipe sur la quatrième année du contrat de Luwawu-Cabarrot, ce qui le laisse libre à la fin de la saison 2018-2019[11]. Après huit matches de saison régulière, il n'est rentré en jeu que 4 minutes et 51 secondes[12]. Barré par Paul George, Terrance Ferguson et Alex Abrines, ses apparitions sur le terrain sont rares[13].

Bulls de Chicago (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

N'ayant joué que très peu avec le Thunder, il est envoyé, le 1er février 2019, aux Bulls de Chicago[14].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques en Pro A[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012-2013 Antibes 2 0 3,0 100,0 0,0 100,0 1,50 0,00 0,00 0,00 2,00
2013-2014 Antibes 4 0 5,8 25,0 0,0 100,0 0,75 0,75 0,25 0,00 1,50
2014-2015 Antibes 42 22 19,9 39,9 28,7 76,3 2,52 1,60 1,10 0,10 7,14

Statistiques à Mega Leks[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015-2016 (Liga ABA) Mega Leks 28 28 31,1 39,8 37,2 69,0 4,79 2,75 1,68 0,36 14,64
2015-2016 (KLS) Mega Leks 5 4 24,8 43,1 25,0 73,1 3,60 2,80 1,60 0,00 13,60

Statistiques en NBA[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière de Timothé Luwawu-Cabarrot

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2016–2017 76ers de Philadelphie 69 19 17,2 40,2 31,1 85,4 2,16 1,09 0,46 0,14 6,45
2017-2018 76ers de Philadelphie 52 7 15,5 37,5 33,5 79,3 1,38 1,04 0,23 0,10 5,75
2018-2019 Thunder d'Oklahoma City 21 1 5,8 30,2 22,7 66,7 0,86 0,19 0,19 0,05 1,67
Total 142 27 14,9 38,5 31,7 82,9 1,68 0,94 0,34 0,11 5,49

Records personnels en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Timothé Luwawu-Cabarrot, officiellement recensés par la NBA sont les suivants :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 24 Pacers de l'Indiana
Paniers marqués 8 Pacers de l'Indiana
Paniers tentés 15 4 fois
Paniers à 3 points réussis 6 @ Grizzlies de Memphis
Paniers à 3 points tentés 11 @ Nets de Brooklyn
Lancers francs réussis 7 @ Rockets de Houston
Lancers francs tentés 7 @ Rockets de Houston

Celtics de Boston

Rebonds offensifs 3 Hawks d'Atlanta 29 mars 2017
Rebonds défensifs 7 3 fois
Rebonds totaux 10 Hawks d'Atlanta 29 mars 2017
Passes décisives 4 Hawks d'Atlanta 29 mars 2017
Interceptions 4 Bucks de Milwaukee
Contres 1 15 fois
Balles perdues 5 @ Hawks d'Atlanta
Minutes jouées 42 @ Cavaliers de Cleveland

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné pour le Championnat d'Europe U20 masculin en 2014 et 2015. Il termine respectivement 8e et 4e.

Club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benjamin Guillot, « Timothé Luwawu-Cabarrot a accepté de laisser son numéro à Markelle Fultz », sur bebasket.fr, (consulté le 4 février 2019)
  2. (en) « Dragićević heads the Ideal Starting Five », Ligue adriatique,
  3. Arnaud Gelb, « Timothé Luwawu-Cabarrot inscrit à la Draft », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)
  4. (en) « Sixers Announce Team Has Signed 2016 Draft Picks Ben Simmons and Timothe Luwawu-Cabarrot », NBA,
  5. Jeremy Le Bescont, « Les images du premier panier en carrière de Timothe Luwawu-Cabarrot », sur basketusa.com, (consulté le 8 novembre 2016)
  6. Emmanuel Laurin, « A la rencontre de Timothé Luwawu-Cabarrot », sur basketusa.com, (consulté le 14 mars 2017)
  7. Benjamin Adler, « Timothé Luwawu-Cabarrot a gagné la confiance de son coach », sur basketusa.com, (consulté le 14 mars 2017)
  8. Simon Stéphan, « Timothé Luwawu-Cabarrot a accepté de laisser son numéro à Markelle Fultz », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)
  9. Loris Belin, « Les Sixers prolongent Timothé Luwawu-Cabarrot jusqu’en 2019 », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)
  10. Dimitri Kucharczyk, « Dennis Schröder à OKC contre Carmelo Anthony, qui sera coupé par les Hawks », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)
  11. Benjamin Guillot, « Timothé Luwawu-Cabarrot sera libre l'été prochain, Oklahoma City n'a pas activé son option », sur bebasket.fr, (consulté le 4 février 2019)
  12. Simon Stéphan, « Timothé Luwawu-Cabarrot frustré et sans réponse à Oklahoma City », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)
  13. Emmanuel Laurin, « Sa situation, son avenir, l’Equipe de France… La grosse interview de Timothé Luwawu-Cabarrot », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)
  14. Christophe Brouet, « Timothe Luwawu-Cabarrot transféré aux Chicago Bulls ! », sur basketusa.com, (consulté le 4 février 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ressources relatives au sportVoir et modifier les données sur Wikidata :