Timoniens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Timonien)
Aller à : navigation, rechercher

Les Timoniens forment la congrégation religieuse catholique masculine du Sacré-Cœur de Jésus fondée à Marseille en 1864 par le P. Joseph-Marie Timon-David, prêtre diocésain, à la demande de son évêque Mgr de Mazenod. Elle ne doit pas être confondue avec la congrégation des prêtres du Sacré-Cœur de Saint-Quentin fondée par le T.R.P. Dehon en 1878.

Jeune prêtre, le P. Timon-David (né le à Marseille, décédé le ) découvre la misère spirituelle des jeunes ouvriers. Il met alors à leur service sa personne, ses biens et ses talents de prêtre et d'éducateur puis fonde la congrégation consacrée au Sacré-Cœur de Jésus au service des jeunes des milieux populaires.

On compte une trentaine de timoniens prêtres ou frères, dans une cinquantaine de maisons, notamment à Marseille, Aix-en-Provence, Béziers, Nîmes, Montpellier et Rome. Ils tiennent des établissements scolaires, des centres d'accueil pour la jeunesse et s'occupent aussi d'œuvres de jeunesse en dehors du temps scolaire.

Les œuvres de jeunesse Timon-David[modifier | modifier le code]

  • Marseille: Œuvre Mère (fondée en 1847) ; Œuvre Nazareth (fondée en 1925) ; Œuvre Notre Dame de la Jeunesse (fondée en 2006) ; Œuvre Saint Mauront (fondée en 1904) ; Œuvre St Calixte (fondée en 1902).
  • Aix-en-Provence: Œuvre Saint Louis de Gonzague-Endoume (fondée en 1904).
  • Béziers:Œuvre de la Font Neuve (fondée en 1885).
  • Nîmes: Œuvre Argaud (fondée en 1837).
  • Montpellier:La Maisonnée Saint-Joseph.
  • Rome: San Cirillo Alessandrino (fondée en 1963).
  • Une œuvre avait été fondée à Oran en 1905, mais a été fermée à la fin de la guerre d'Algérie.
  • Une autre œuvre existe aussi en Espagne depuis 1953, mais est inactive depuis les années 1970, par manque d'effectifs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Timón David, J.M., Vœu de servitude. 1846
  • Testament spirituel. 1885
  • Méthode de direction des Œuvres. 1859-1875
  • Constitutions... 1859, 1876, 1982
  • Sermons du Père Timon David. (4 vol.) 1968
  • Timon David, J. M., La protection du Sacré-Cœur sur l’Œuvre de la jeunesse ouvrière. 1885
  • Vie de Sant Joseph Calasanz 1884
  • Vie du Père Jean du Sacré-Cœur 1887
  • Carruché, L., Un précurseur, Timon David 1947
  • Sauvagnac, R. Le Père Timon-David et le Sacré Cœur: «Paray-le-Monial» dic. 1971 y ener. 1972
  • Le Père Timon-David et I’Immaculée: «Revue du Rosaire», ener. feb. 1976
  • Lecigne-Augier: Un Père de jeunesse, J. Timon David 1923.

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]