Time Raiders

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Time Raiders
Titre original Time Raiders
Réalisation Daniel Lee Yan-kong
Scénario basé sur la série Daomu Biji de Xu Lei
Acteurs principaux
Pays d’origine Chine
Durée 123 minutes
Sortie 2016
Première diffusion Le Vision Pictures (Beijing)[1]

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Time Raiders (en chinois : 盗墓笔记) est un film chinois fantastique-action-aventure de 2016 réalisé par Daniel Lee et mettant en vedette Jing Boran et Luhan[2],[3]. Il est basé sur les nouvelles de la série Daomu Biji écrit par Xu Lei. Le film est sorti en Chine par Le Vision Pictures, le 5 août 2016[4].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Élevé par son oncle Wu Sanxing (Wang Jingchun), archéologue renommé, Wu Xie (Luhan), diplômé d'une grande école d'architecture, est fasciné par l'architecture ancienne et les antiquités. Son oncle et lui-même découvrent une pièce de bronze très spéciale, par accident. Celle-ci est la clef qui va les amener à la découverte d'un royaume perdu, enterré dans le bassin du nord-ouest de la Chine, de la fantastique dynastie Xiwangmu. Ainsi, l'oncle Wu recrute un groupe d'experts, chasseurs de trésors, y compris un mystérieux inconnu du nom de Zhang Qiling (Jing Boran), et vont ensemble pénétrer les ruines de la ville antique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : 盗墓笔记
  • Titre français et québécois : Time Raiders
  • Réalisateur : Daniel Lee
  • Scénario : basé sur la série de nouvelles Daomu Biji de Xu Lei
  • Production : Susanna Tsang
  • Musique : Henry Lai
  • Costumes : Cho Ting Chung
  • Maquillage : Cho Eddie Liu
  • Pays d'origine : Drapeau de la République populaire de Chine Chine
  • Date de sortie : 2016 en Chine

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Luhan : Wu Xie (吴邪)
  • Jing Boran : Kylin / Xiaoge (张起灵)
  • Ma Sichun : Ning (阿宁)
  • Tu Sheng Chen (Jack Tu) : de PanZi (潘子)
  • Wang Jingchun : Wu Sansheng (吴三省)
  • Mallika Sherawat : l'impératrice

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a gagné 5,8 millions de dollars le jeudi en avant-première, 24,1 sur sa journée d'ouverture et 70,8 millions de dollars sur son week-end d'ouverture (64,6 m$ hors jeudi d'avant-première) et débute à la première place au box office chinois. Le film est projeté en IMAX et rapporte dans cette version 5 millions de dollars pour le week-end d'ouverture par une projection dans 309 salles de cinémas IMAX, marquant, ainsi, la plus importante ouverture IMAX de l'été pour un film chinois en langue locale, et la troisième plus grande, alors, de tous les temps, derrière Mojin — La Légende Perdue (7,5 millions de dollars) et la Chasse aux monstres (7,2 millions de dollars)[5]. Il était diffusé dans le plus vaste circuit de cinémas du pays et compte ainsi plus de 85 000 vues par jour et la meilleure moyenne par écran, avec près de 1 000 $ par écran, par jour[6]. En excluant l'avant-première, son week-end d'ouverture n'était pas seulement le plus grand en Chine, mais le troisième plus grand à l'échelle internationale, derrière le Suicide Squad et La Vie Secrète des Animaux de compagnie[7]. L'impressionnant week-end d'ouverture de ce film chinois a été aidé par les fans des jeunes et très populaires stars Luhan et Jing Boran, dont l'enthousiasme compense de manière écrasante les critiques négatives[8].

Du fait d'un mauvais bouche à oreille et de la concurrence des sorties nationales, il a chuté brutalement de 80% à son deuxième week-end où il gagne 13 millions de dollars environ, à la quatrième place (un peu moins de 127 millions de dollars cumulés à la fin du second week-end, soit le 11e jour). Néanmoins, le film réussi à passer le cap des 150 millions de dollars et est devenu le seul et unique film local, cet été là, à marquer ce record.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (zh) « 盗墓笔记(2016) », cbooo.cn (consulté le 26 août 2016)
  2. (zh) « Luhan sur weibo » (consulté le 26 août 2016)
  3. Patrick Brzeski, « Cannes: LeVision CEO Goes Behind Hollywood-China Co-Production 'Great Wall' Starring Matt Damon », The Hollywood Reporter, sur The Hollywood Reporter, (consulté le 27 mai 2016)
  4. (zh) « 盗墓笔记 Time Raiders », gewara.com, sur gewara.com (consulté le 27 mai 2016)
  5. Patrick Brzeski, « China Box Office: Local Adventure 'Time Raiders' Romps to $71M, Unversal's 'Pets' Nears $30M », The Hollywood Reporter, sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 août 2016)
  6. Patrick Frater, « China Box Office: ‘Time Raiders’ Runs Away With $65 Million Weekend », Variety, sur Variety, (consulté le 8 août 2016)
  7. Nancy Tartaglione, « China’s ‘Time Raiders’ Clocks Top Local Debut In Lackluster Summer Season », Deadline.com, sur Deadline.com, (consulté le 8 août 2016)
  8. Jonathan Papish, « China Box Office: ‘Time Raiders’ Defies Lousy Buzz with Thursday Release », China Film Insider, sur China Film Insider, (consulté le 10 août 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]