Tim Willocks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tim Willocks
Description de cette image, également commentée ci-après
Tim Willocks (2009)
Naissance 1957
Stalybridge, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Tim Willocks est un médecin et écrivain britannique né en 1957 à Stalybridge (dans le Grand Manchester), en Angleterre. Il est l'auteur de romans policiers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Willocks est un médecin, formé à la fois en tant que chirurgien et psychiatre[1].

Il peint son propre portrait à travers les caractères de différents personnages de ses romans. On retrouve ainsi un personnage central avec une connaissance approfondie en médecine, en drogues et en arts martiaux. Willocks est lui-même ceinture noire de karaté. Il est aussi un grand fan de poker.

Le premier roman de Willocks, Bad City Blues a été adapté au cinéma[2]. Willocks a également coécrit le documentaire de Steven Spielberg, The Unfinished Journey[3].

Son roman La Religion se déroule pendant l'année 1565 durant le Grand Siège de Malte, et est le début d'une trilogie romanesque ayant pour héros Mattias Tannhauser[4].

Doglands, publié en France en 2012 aux éditions Syros, est son premier roman pour la jeunesse. Il a obtenu en 2012 la Pépite du Roman adolescent européen au Salon du Livre Jeunesse de Montreuil.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Bad City Blues (trad. de l'anglais par Élisabeth Peellaert), Éditions de l'Olivier, , 334 p. (ISBN 2-87929-176-3)
  • 1995 : L'Odeur de la haine [« Green River Rising »] (trad. de l'anglais par Pierre Grandjouan), Plon, , 332 p. (ISBN 2-259-18026-4)
    • Renommé Green River pour l'édition de Sonatine en 2010.
  • 1996 : Les Rois écarlates [« Bloodstained Kings »] (trad. de l'anglais par Élisabeth Peellaert), Éditions de l'Olivier, , 475 p. (ISBN 2-87929-175-5)
  • 2011 : Doglands (trad. de l'anglais par Benjamin Legrand), Syros, , 343 p. (ISBN 978-2-7485-1179-6)
  • 2011 : La Cavale de Billy Micklehurst [« Billy Micklehurst's run »] (trad. de l'anglais par Benjamin Legrand), Allia, (ISBN 978-2-84485-568-8)
  • 2018 : La Mort selon Turner [« Memo from Turner »] (trad. de l'anglais par Benjamin Legrand), Sonatine, , 3843 p. (ISBN 978-2-355-84672-4)

Trilogie Mattias Tannhauser[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La Religion de Tim Willocks », Sonatine Éditions (consulté le 7 septembre 2013)
  2. (en) « Bad city blues at IMDB », imdb.com,
  3. (en) « American journey », kennedy-center.org,
  4. (en) « Land of Pope and glory. », The Independent,
  5. « Tim Willocks : "La vie est une mauvaise plaisanterie cosmique" », sur nouvelobs.com, (consulté le 4 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :