Timothy Simona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tim Simona)
Timothy Simona
Description de l'image Tim_Simona_Wests_Tigers.jpg.
Fiche d'identité
Nom complet Timothy Simona
Naissance (29 ans)
à Auckland (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,83 m (6 0)
Surnom Tim Simona
Poste Centre, arrière, demi de mêlée
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2011-2016
2019-
Wests Tigers
Lézignan
79 (110)
0 (0)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2014-2016Drapeau : Samoa Samoa5 (6)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Timothy Simona dit Tim Simona, né le à Auckland (Nouvelle-Zélande), est un joueur de rugby à XIII néo-zélandais d'origine samoane évoluant au poste de centre, d'arrière ou de demi de mêlée. Il réalise ses débuts en National Rugby League lors de la saison 2011 sous les couleurs des Wests Tigers. il vit une période faste où il dispute 79 matchs de NRL et 27 essais inscrits entre 2011 et 2016. Il est toutefois radié de la NRL en 2017 pour des paris sur des rencontres de NRL. Après deux années éloignés des terrains, il rejoue avec la réserve Blacktown en Australie puis à Lézignan en 2019.

Il a également revêtu le maillot des Samoa lors du Quatre Nations. Il s'est entrainé à deux reprises avec la Nouvelle-Zélande dans le cadre de la Coupe du monde 2013 et de la Tournée de la Nouvelle-Zélande en Angleterre en 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Timothy Simona est né à Auckland en Nouvelle-Zélanded dans une famille d'origine samoane. La famille déménage en Australie lorsqu'il a six ans. Il débute alors au rugby à XIII en évoluant chez l'équipe des jeunes des Wests Tigers. Il fait ses débuts en NRL en 2011 avec les Wests Tigers, tout en continuant de jouer avec sa réserve de Balmain.

Il cherche à être titulaire au sein de son club et dans cette optique renonce à jouer pour la Nouvelle-Zélande dans le cadre de la Coupe du monde 2013 après y avoir fait des entraînements et de retour de sa blessure à l'épaule.

En 2014, il honore ses sélections avec les Samoa dans le cadre du Quatre Nations 2014 et y est titulaire.

En 2017, il est exclu de la NRL pour des paris sur ce même championnat et est également condamné pour des ventes de maillots aux enchères signés dont le recette lui servait aux jeux de hasard et des drogues. Il effectue alors plusieurs tentatives de réinsertion au sein du rugby à XIII sans succès jusqu'en 2019 où il intègre des programmes de sensibilisation et obtient une première permission de disputer des rencontres avec Blacktown en Championnat de Nouvelle-Galles du Sud, anti chambre de la NRL, puis signe en pour le club français de Lézignan[1].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il est révélé en que Tim Simona a forcé en 2016 sa compagne d'alors, Jaya Taki, à avorter, sous prétexte que « cela ruinerait sa carrière et qu'elle avait fait exprès »[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Détails en sélection[modifier | modifier le code]

Matchs internationaux de Tim Simona
Date Adversaire Résultat Compétition Poste Points Essais Pen. Drops
1. Drapeau : Angleterre Angleterre 26-32 Quatre Nations Arrière 0 0 0 0
2. Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 12-14 Quatre Nations Arrière 0 0 0 0
3. Drapeau : Australie Australie 18-44 Quatre Nations Arrière 4 1 0 0
4. Drapeau : Tonga Tonga 18-16 Amical Demi de mêlée 1 0 1 0
5. Drapeau : Tonga Tonga 18-6 Amical Arrière 0 0 0 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pamela Whaley, « Disgraced ex-NRL player to play in France », sur The Daily Advertiser, (consulté le 7 décembre 2019)
  2. (en) Adrian Proszenko, « Tim Simona: Fight fans fuming after disgraced former Wests Tigers winger aborts boxing debut », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le 7 décembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]