Tim Bendzko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tim Bendzko
Description de l'image OHTimBendzko.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Tim Bendzko
Naissance (37 ans)
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical pop
Instruments Guitare
Années actives Depuis 2010
Labels Sony Music Entertainment
Site officiel www.timbendzko.de

Tim Bendzko, né le à Berlin[1],[2], est un auteur-compositeur-interprète allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tim Bendzko est né à Berlin dans le quartier de Kaulsdorf et a grandi dans celui de Köpenick. Dans sa jeunesse, il fréquente une école de sport de haut niveau et joue au football dans le 1. FC Union Berlin[3]. Plus tard, il étudie la théologie protestante et les religions non chrétiennes[4].

Après avoir pris des cours de guitare, il commence à écrire ses premières chansons à l'âge de seize ans. Il gagne un concours de jeunes talents à l'été 2009 et se produit devant 20 000 spectateurs à la Waldbühne de Berlin. Il signe un contrat d'enregistrement avec Sony Music Entertainment[5].

Le , Tim Bendzko sort son premier album, Wenn Worte meine Sprache wären, avec en premier single Nur noch kurz die Welt retten disponible le . Le clip a été réalisé par Hagen Decker à Los Angeles. Le single atteint la deuxième place aux Media Control Charts, le single et l'album se vendent à plus de 300 000 exemplaires et sont également disques de platine.

Il fait la première partie des tournées en Allemagne d'Elton John et de Joe Cocker. Le , Bendzko représente Berlin au concours de la chanson Bundesvision Song Contest 2011 avec la chanson-titre Wenn Worte meine Sprache wären et l'emporte[6]. Il collabore avec le rappeur F.R. (de) sur le titre Zweifellos dans son album Ganz normaler Wahnsinn. Le , il gagne le prix Bambi dans la catégorie Newcomer.

En 2012, il est élu meilleur artiste allemand au MTV Europe Music Awards 2012 qui a lieu à Francfort.

Tim Bendzko est juré aux côtés de Henning Wehland et de Lena Meyer-Landrut dans l'émission The Voice Kids[7]. En 2013, il participe à l'action Liadl fürs Leiberl du FC Bayern de Munich et de Adidas et, dans ce cadre, il leur propose une nouvelle composition musicale[8]. Tim Bendzko est, à ses propres dires, un fan de ce club[9], mais il est aussi un supporter du TSG 1899 Hoffenheim.

En il est membre du jury avec Florian Silbereisen et Lena Meyer-Landrut dans l'émission Unser Song 2017. Il est également candidat dans Schlag den Star et est en concurrence avec Stefan Kretzschmar.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Wenn Worte meine Sprache wären
  • 2013 : Am seidenen Faden
  • 2016 : Immer noch Mensch

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Nur noch kurz die Welt retten
  • 2011 : Wenn Worte meine Sprache wären
  • 2012 : Ich laufe
  • 2012 : Sag einfach Ja
  • 2016 : Keine Maschine

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Demotape avec les titres : Wenn Worte meine Sprache wär´n, Das letzte Mal, Mein Leben ist Dein Leben, Zeit die bleibt, Kleiner Wind, Wo ist sie hin
  • 2011 : Ich kann alles sehen (sur iTunes)
  • 2011 : Zweifellos (collaboration avec le rappeur F.R. (de))
  • 2011 : 12 Days of Christmas: Wenn Worte meine Sprache wären (iTunes LP)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.swr3.de/musik/poplexikon/kuenstler/Biografie-Bendzko-Tim/-/id=927882/did=1021498/kfxrls/index.html
  2. http://www.energy.de/musik/lesen/article/tim-bendzko-im-energy-startalk
  3. http://allemand.yabla.com/videos.php?category=Musicians&program_id=1239
  4. « Tim Bendzko : Ich hab' die Bibel komplett gelesen! - Interview » [vidéo], sur YouTube (consulté le ).
  5. Nadine Arend, « GfK Entertainment - Tim Bendzko führt Download-Charts an », sur entertainment.com, GfK Entertainment, (consulté le ).
  6. « Die Website ist im Aufbau », sur track4 blog - where music lives (consulté le ).
  7. (de) « Talentierte Kinder, nervende Lena », sur Kölner Stadt-Anzeiger, (consulté le )
  8. (de) « Fans dichten mit Tim Bendzko Bayern-Song », sur Rheinische Post, (consulté le )
  9. « Tim Bendzko singt den neuen Bayern-Song », sur tz, (consulté le )
  10. (de) « Raab-Show: Tim Bendzko gewinnt Bundesvision Song Contest », sur Spiegel Online, (consulté le )
  11. (de) « Ein Ball für die Stars von morgen », sur Abendzeitung, (consulté le )
  12. (de) « Tränen, Lob und harsche Worte beim Bambi 2011 » [archive du ], sur Münstersche Zeitung, (consulté le )
  13. (de) « Clueso und Beatsteaks gewinnen die 1Live-Krone », sur DerWesten, Westdeutsche Allgemeine, (consulté le )
  14. (de) Malte Göbel, « Echo 2012, die Sieger: Adele, Rammstein, Udo Lindenberg, Wolfgang Niedecken, Rosenstolz, Tim Bendzko, Gotye... », sur GIGA, (consulté le )
  15. (de) « Jury zieht Preis für Erdoğan zurück », sur Zeit Online, (consulté le )
  16. (de) « MTV meint: bester deutscher Künstler », sur Gala, Gruner + Jahr, (consulté le )
  17. (de) Kathrin Aldenhoff, « 1Live-Krone: Hörer wählen Tim Bendzko zum besten Künstler », sur Aachener Zeitung, (consulté le )
  18. (de) « Tim Bendzko erhält Goldene Kamera  », sur stern.de, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :