Tilleul-Dame-Agnès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tilleul (homonymie).
Tilleul-Dame-Agnès
Image illustrative de l'article Tilleul-Dame-Agnès
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Conches-en-Ouche
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Conches
Maire
Mandat
Jean-Claude Renoult
2014-2020
Code postal 27170
Code commune 27640
Démographie
Gentilé Tillolais
Population
municipale
192 hab. (2014 en diminution de 15,42 % par rapport à 2009)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 00′ 16″ nord, 0° 53′ 25″ est
Altitude Min. 147 m
Max. 159 m
Superficie 5,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Tilleul-Dame-Agnès

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Tilleul-Dame-Agnès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tilleul-Dame-Agnès

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tilleul-Dame-Agnès

Tilleul-Dame-Agnès est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Cette commune se situe sur le plateau du Neubourg.

D'anciennes marnières s'affaissent de temps à autre dans les champs et sous les maisons, provoquant respectivement des trous et des fissures voire l'effondrement du bâtiment.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Bourlier    
    Guy Le Dolédec    
    Damien Bourlier    
 ? en cours Jean-Claude Renoult DVD Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune du Tilleul-Dame-Agnès comptait 192 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres chiffres sont des estimations.

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
304 322 305 253 267 263 263 290 260
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
259 243 242 211 213 192 182 174 177
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
173 157 165 121 128 138 139 153 149
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
163 144 146 135 155 174 213 218 198
2014 - - - - - - - -
192 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune de Tilleul-Dame-Agnès compte un édifice inscrit au titre des monuments historiques :

  • l'église Saint-Martin (XVe et XVIIIe),  Inscrit MH (1961)[3]. La nef date du XVe siècle. Le chœur a été reconstruit au XVIIIe siècle sur d'anciennes fondations. Enfin, la sacristie est également du XVIIIe siècle.

Par ailleurs, plusieurs autres édifices sont inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel :

  • l'ancien presbytère (XVIIe)[4] ;
  • un manoir des XIIe, XVIe et XVIIIe siècles au lieu-dit la Bruyère[5]. La chapelle Saint-Laurent, qui est du XIIe siècle, est en ruine. Le logis date du XVIe siècle et les bâtiments agricoles, du XVIIIe siècle ;
  • Une ferme du XVIIIe siècle au lieu-dit Chanteloup[6].

Tilleul-Dame-Agnès dans la littérature[modifier | modifier le code]

Tilleul-Dame-Agnès est citée dans le poème d'Aragon, Le conscrit des cent villages, écrit comme acte de Résistance intellectuelle de manière clandestine au printemps 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale[7].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  3. « Église Saint-Martin », notice no PA00099585, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « Presbytère », notice no IA00018881, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  5. « Ferme », notice no IA00018879, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  6. « Ferme », notice no IA00018880, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  7. Louis Aragon, « Le Conscrit des cent villages », publié initialement dans La Diane française, consulté dans Pierre Seghers, La Résistance et ses poètes : France, 1940-1945, Paris : Seghers, 2004 (2e édition). (ISBN 2-232-12242-5), p. 373-375