Tillandsia insularis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tillandsia insularis Mez est une plante de la famille des Bromeliaceae.

L'épithète insularis signifie « insulaire » et se réfère à l'habitat de la plante dans les îles Galápagos.

Protologue et Type nomenclatural[modifier | modifier le code]

Tillandsia insularis Mez in C.DC., Monogr. Phan. 9: 756, n° 107 (1896)

Diagnose originale[1] : « foliis rosulatis, utrinque lepidibus minutissimis, peradpressis, brunnescentibus v. supra allutaceis punctulatis ; inflorescentia basi saltem 4-pinnatim panniculata[sic], glaberrima ; spinis laxis pinnatis, subsessilibus v. breviter stipitatis, usque ad 16-floris ; bracteolis florigeris dorso prominulo-venosis, suberecto-patentibus, quam sepala brevioribus ; floribus suberectis ; sepalis liberis, subasymmetricis. »

Type : leg. Steudachner, n° 28 ; "Galapagos insulae" ; Holotypus W (Herb. Vindob.) [1].

Synonymie[modifier | modifier le code]

Synonymie nomenclaturale[modifier | modifier le code]

Synonymie taxonomique[modifier | modifier le code]

(aucune)

Description[modifier | modifier le code]

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

  • Typologie : plante herbacée vivace.
  • Habitat : ?
  • Altitude : ?

Distribution[modifier | modifier le code]

Comportement en culture[modifier | modifier le code]

Taxons infraspécifiques[modifier | modifier le code]

Tillandsia insularis var. insularis[modifier | modifier le code]

(autonyme)

Synonymie :

Distribution : îles Galápagos.

Tillandsia insularis var. latilamina Gilmartin[modifier | modifier le code]

L'épithète latimamina signifie « à limbe large ».

Tillandsia insularis var. latilamina Gilmartin, in Phytologia 16: 163 (1968)

Diagnose originale : (à compléter)

Type : leg. A.J.Gilmartin & S. Hornman, n° 882, 1964-02-03 ; « Galapagos: West of Table Mt, east of crater, alt. 400 m., epiphytic. » ; Holotypus US National Herbarium (US 00089224)

Synonymie :

Distribution : îles Galápagos.

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Mez C. (1896), in C.DC., Monogr. Phan. 9: 756.

Liens externes[modifier | modifier le code]