Tilapia guinasana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tilapia guinasana ou tilapia d'Otjikoto est une espèce de poissons de la famille des Cichlidae appartenant au genre Tilapia, endémique du lac Guinas en Namibie. L'espèce a été identifiée en 1936 par l'ichtyologue Ethelwynn Trewavas.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Tilapia guinasana est une espèce endémique du lac Guinas – dont elle tient son nom – en Namibie, un lac d'altitude, situé à 1 250 m, et résultant d'un processus de karstification du relief calcaire formant le plateau de Waterberg. Cette espèce de cichlidé vit dans les profondeurs des eaux du siphon – l'un des plus profonds au monde avec un fond mesuré à au moins - 132 mètres – constituant le lac et alimenté par l'aquifère de la région. Elle apprécie des températures comprises en 19 et 27 °C[1].

En raison de son statut d'« espèce en danger critique d'extinction », elle a été introduite volontairement par l'UICN dans le lac Otjikoto voisin ainsi que dans quelques retenues d'eau des fermes de la région d'Oshikoto[2].

Description[modifier | modifier le code]

L'espèce peut atteindre la taille maximale de 14 cm[1]. Ses couleurs polychromatiques, non restreintes à un sexe[3], vont du noir, du bleu, du jaune, du rose au blanc[1].

Comportement[modifier | modifier le code]

Tilapia guinasana, vivant dans un milieu très pauvre, se nourrit exclusivement des algues et micro-planctons (diatomées)[1] croissant dans le réseau d'aquifère qui alimente les deux lacs karstiques de la région. Les colonies s'agglutinent, se nourrissent et se reproduisent dans les anfractuosités et le long des parois des dolines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :