Tikehau Capital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tikehau Capital
Création 2004
Dates clés 2017 (entrée en bourse)
Personnages clés Antoine Flamarion et Mathieu Chabran
Forme juridique Société en commandite par actions
Siège social Paris
Drapeau de France France
Activité Dette Privée, Private Equity, Immobilier, Stratégies Liquides
Filiales Paris, Londres, Milan, Singapour, Bruxelles, Madrid, Séoul, New York
Effectif 200 (2018)[1]
Site web www.tikehaucapital.com

Tikehau Capital est une société française de gestion d'actifs et d'investissement fondée en 2004.

Historique[modifier | modifier le code]

Tikehau a été un pionnier en Europe dans le financement des PME et, en 2007, a été le premier gestionnaire d'actifs français à obtenir une licence pour des fonds de dette privée.

Activités[modifier | modifier le code]

L'activité dette privée de Tikehau Capital a démarré en 2004 et gère 6,1 milliards d'euros en mai 2018[2]. Ces 6,1 milliards d'euros d'actifs sont subdivisés comme suit:

  • 3,0 milliards d'euros sous la forme de prêts directs (prêts directs européens + prêts directs aux PME françaises via les fonds Novi 1 et Novo 2)
  • 3,1 milliards d'euros de prêts à effet de levier (y compris les CLO)

L'activité immobilier de Tikehau Capital gère 2,6 milliards d'euros en mai 2018[3]. Tikehau investit des montants généralement compris entre 10 et 70 millions d'euros aux côtés des équipes dirigeantes, des entrepreneurs et des familles fondatrices qui restent actionnaires majoritaires. L'activité immobilier de Tikehau Capital gère 2,2 milliards d'euros en mai 2018[4]. La stratégie de Tikehau est principalement axée sur l'immobilier commercial - commerces de détail, hôtels, bureaux, parcs logistiques et usines.

L'activité stratégies liquides de Tikehau Capital gère 3,3 milliards d'euros en mai 2018[5]. Les stratégies liquides sont «liquides» dans la mesure où elles sont réalisées par le biais de fonds ouverts, à partir desquels les investisseurs peuvent investir ou se retirer à tout moment en demandant le rachat de leurs parts de fonds.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]