Tikal (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tikal (homonymie).
Description de l'image Deskohraní 2008 073.jpg.
Auteurs Wolfgang Kramer
Michael Kiesling
Illustrateur Franz Vohwinkel
Éditeur
Gamme
Ravensburger
trilogie des masques
Date de 1re édition 1999
Autre éditeur Abacus
Format grande boîte
Mécanismes majorité
parcours
plan de jeu évolutif
Thèmes Tikal
Civilisation maya
Joueur(s) 2 à 4
Âge à partir de 12 ans
Durée annoncée 90 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Oui
info. compl.
et parfaite

 Oui

Tikal est un jeu de société créé par Wolfgang Kramer et Michael Kiesling en 1999 et édité par Ravensburger. Il a été réédité en langue française par Abacus en 2005. C'est le premier jeu de la série dite « du masque », comprenant Java (2000) et Mexica (2002). Cette « trilogie », fameuse dans le monde du jeu moderne, est basée sur un même principe, inspiré du jeu Torres (1999) des mêmes auteurs : des points d'actions limités à gérer à chaque tour, du placement tactique et des luttes de majorité.

Principe général[modifier | modifier le code]

Les joueurs incarnent des explorateurs qui mettent à jour des trésors dans des pyramides mayas perdues dans la jungle du Guatemala, aux alentours du site archéologique de Tikal.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

But du jeu[modifier | modifier le code]

Les joueurs doivent posséder les plus beaux trésors et être majoritaire sur les chantiers de déblaiement des temples.

Matériel[modifier | modifier le code]

Mise en place[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]