Tiers-point

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Arc en tiers-point.
  • Sommet du triangle équilatéral.
  • L'arc en tiers-point est un arc dans lequel s'inscrit un triangle équilatéral. Il se dénomme arc brisé équilatéral ou arc persan[1]. Se dit aussi pour désigner un arc brisé dont les centres partagent la corde en trois segments égaux, le rayon des cercles des arcs sont égaux aux 2/3 de la longueur de la corde[2].
  • Point pris sur la ligne de vue où convergent les diagonales.
  • Le point d’intersection de deux arcs d'ogive' se dénomme « tracé en ogive », « voûte en tiers-point ».
  • Désigne un outil - Lime ou poinçon de section triangulaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armand Abel, Le Monde arabe et musulman, Éditions Meddens, , p. 187.
  2. Google Livres : Denis Diderot,Jean Le Rond d'Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, vol. 3, Genève, 1777.

Sur les autres projets Wikimedia :