Tick, Tick... Boom! (comédie musicale)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tick, Tick... Boom!
Image décrite ci-après

Titre original Boho Days
Livret Jonathan Larson
Lyrics Jonathan Larson
Musique Jonathan Larson
Mise en scène Scott Schwartz
Première
Jane Street Theatre, New York
Langue d’origine Anglais

Tick, Tick... Boom! est une comédie musicale de Jonathan Larson. L'histoire est semi-autobiographique[1], comme l'a déclaré le père de Larson dans les notes sur la pochette de l'enregistrement audio du spectacle.

Larson a commencé à interpréter la pièce en tant qu'œuvre solo en 1990. Après sa mort, en 1996, elle a été révisée et remaniée par le dramaturge David Auburn en tant que pièce pour trois acteurs et a été créée à Off-Broadway en 2001[2]. Depuis lors, le spectacle a eu une production Off West End, une production West End, une tournée nationale américaine, deux reprises Off-Broadway, en 2014 et 2016, et de nombreuses productions locales et internationales.

Une adaptation cinématographique, réalisée par Lin-Manuel Miranda[3] et mettant en vedette Andrew Garfield dans le rôle principal[4], est sortie par Netflix en [5].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le spectacle raconte l'histoire d'un compositeur en herbe nommé Jon, qui vit à New York en 1990. Jon craint d'avoir fait le mauvais choix de carrière pour faire partie des arts de la scène.

Productions[modifier | modifier le code]

Le spectacle a été joué pour la première fois Off-Broadway entre le 6 et le 9 septembre 1990 par Jonathan Larson dans un atelier au Second Stage Theatre sous le titre Boho Days. Larson révise la pièce en développement et change le titre en Tick, Tick... Boom!, et présente la pièce en novembre 1991 au Village Gate, puis plus tard en 1992 et 1993 dans les festivals "O Solo Mio" au New York Theatre Workshop[6]. Larson a interprété le spectacle comme un « monologue rock », une nouvelle forme de théâtre pour l'époque. La performance a attiré l'attention d'un jeune producteur nommé Jeffrey Seller, qui est devenu un fan du travail de Larson. En 1995, il a assisté à la production du New York Theatre Workshop de la comédie musicale Rent et a convaincu ses collègues producteurs de l'amener à Broadway.

Après la mort de Larson en 1996, Leacock a demandé à David Auburn, auteur de la pièce de théâtre La Preuve, lauréat du prix Pulitzer, de reconfigurer Tick, Tick... Boom!. Il a restructuré le monologue en une comédie musicale à trois acteurs[7], avec un acteur jouant Jon et les deux autres acteurs jouant Michael et Susan, ainsi que tous les autres rôles dans le spectacle. De plus, le script et la partition ont été rationalisés et modifiés. Cette version révisée de la pièce a été créée à Off-Broadway au Jane Street Theatre le . Auburn a reçu le crédit de "Script Consultant"[2].

Première Off-Broadway[modifier | modifier le code]

La comédie musicale remaniée a été créée Off-Broadway au Jane Street Theatre le et s'est terminée le . Mise en scène par Scott Schwartz, avec une chorégraphie de Christopher Gatelli, le casting était composé de Raúl Esparza dans le rôle de Jon, Jerry Dixon dans le rôle de Michael, et Amy Spanger dans le rôle de Susan. Molly Ringwald et Natascia Diaz ont ensuite remplacé Spanger dans le rôle de Susan, et Joey McIntyre a remplacé Esparza en tant que Jon. La production a reçu sept nominations aux Drama Desk Awards, dont celle de la meilleure comédie musicale[8] et a remporté le Outer Critics Circle Award dans la catégorie comédie musicale Off-Broadway; Esparza a remporté un Obie Award pour sa prestation[2]. L'enregistrement original de la distribution est sorti en 2001 par RCA Victor Broadway.

Tournée nationale américaine (2003)[modifier | modifier le code]

Une production itinérante du spectacle a été mise en scène par Schwartz, avec Christian Campbell dans le rôle de Jon, Nikki Snelson dans le rôle de Susan et Wilson Cruz dans le rôle de Michael. La tournée s'est déroulée à Dallas, Fort Lauderdale, West Palm Beach, East Lansing, Michigan, Philadelphie, Baltimore, Minneapolis, Hershey, Pennsylvanie, Nashville, Washington DC, Pittsburgh, Chicago et Boston[9].

Première à Londres (2005)[modifier | modifier le code]

Tick, Tick... Boum ! a ouvert ses portes à Londres à la Menier Chocolate Factory le , jusqu'au . Encore une fois mis en scène par Scott Schwartz, le casting mettait en vedette Neil Patrick Harris dans le rôle de Jon — remplacé plus tard par Christian Campbell —, Tee Jaye dans le rôle de Michael et Cassidy Janson comme Susan[10].

Production californienne (2005-06)[modifier | modifier le code]

Une production californienne a été présentée à la Rubicon Theatre Company à Ventura, en Californie , du au . Scott Schwartz a mis en scène, avec une distribution comprenant Andrew Samonsky dans le rôle de Jon, Wilson Cruz dans le rôle de Michael et Natascia Diaz dans le rôle de Susan. La production a été déplacée au Coronet Theatre, à West Hollywood, en Californie, jusqu'au , avec Tami Tappan Damiano dans le rôle de Susan.

Première canadienne (2005)[modifier | modifier le code]

Une production torontoise a été montée par Acting Up Stage Theatre Company au Poor Alex Theatre en 2005. Le metteur en scène était Mario D'Alimonte et la distribution était composée de Dean Armstrong dans le rôle de Jon, de Michael Dufays dans celui de Michael et de Daphne Moens dans celui de Susan.

Première de Londres West End (2009)[modifier | modifier le code]

Tick, Tick... Boum ! a eu sa première dans le West End dans un engagement limité au Duchess Theatre du 13 au . Mis en scène par Hannah Chissick, le casting comprenait Paul Keating dans le rôle de Jon, Julie Atherton dans le rôle de Susan et Leon Lopez dans le rôle de Michael[11].

Encores! Off-Center (2014)[modifier | modifier le code]

Le New York City Center a produit une reprise de Tick, Tick... Boom! dans le cadre de ses spectacles Encores! Off-Center avec Lin-Manuel Miranda dans le rôle de Jon, Karen Olivo dans le rôle de Susan et Leslie Odom Jr. dans le rôle de Michael. Les représentations ont eu lieu du 25 au 28 juin 2014[12].

Renaissance Off-Broadway (2016)[modifier | modifier le code]

Tick, Tick... Boum ! a été relancé en au Theatre Row, avec Ciara Renée, Nick Blaemire et George Salazar[13]. Les avant-premières ont commencé le 4 octobre, le spectacle a ouvert le et s'est terminé le . Il a été mis en scène par Jonathan Silverstein, le directeur artistique de Keen Company[2]. Lilli Cooper a repris le rôle de Susan le [14].


Distribution[modifier | modifier le code]

Personnage Première Off-Broadway
2001
American National Tour
2003
London Premiere
2005
Production californienne
2005
Première canadienne
2005
Première West End
2009
Encores! Off-Center
2014
Off-Broadway Revival
2016
Jon Raúl Esparza Christian Campbell Neil Patrick Harris Andrew Samonsky Dean Armstrong Paul Keating Lin-Manuel Miranda Nick Blaemire
Michael Jerry Dixon Wilson Cruz Tee Jaye Wilson Cruz Michael Dufays Leon Lopez Leslie Odom Jr. George Salazar
Susan Amy Spanger Nikki Snelson Cassidy Janson Natascia Diaz Daphne Moens Julie Atherton Karen Olivo Ciara Renée

Numéros musicaux[modifier | modifier le code]

  • "30/90" – Jon, Michael, Susan
  • "Green Green Dress" – Jon, Susan
  • "Johnny Can't Decide" – Jon, Susan, Michael
  • "Sunday" – Jon et les patrons du diner
  • "No More" – Michael, Jon
  • "Therapy" – Jon, Susan
  • "Times Square"
  • "Real Life" – Michael et la troupe
  • "Sugar" – Jon, Karessa, le gars du comptoir
  • "See Her Smile" – Jon et la troupe (inclue une reprise de "Real Life")
  • "Superbia Intro"
  • "Come to Your Senses" – Karessa
  • "Why" – Jon
  • "30/90 Reprise" – Jon
  • "Louder Than Words" – La troupe

Remarques

  • "Sunday", la chanson de Jon au restaurant, est basée sur le final de l'acte I de la comédie musicale de Stephen Sondheim Sunday in the Park with George ; Larson l'a conçu comme un hommage humoristique à Sondheim, l'une de ses plus grandes influences[15].
  • Dans "Johnny Can't Decide", tous les personnages se réfèrent à eux-mêmes à la troisième personne, tout comme George dans la chanson "Lesson #8" de Sunday in the Park with George.
  • Une autre référence à Sondheim est présente dans la chanson "Why". Non seulement en mentionnant West Side Story dans les paroles, la chanson utilise le même triton rendu célèbre dans la chanson "Maria".
  • "Why" contient des fragments de plusieurs autres chansons : "Yellow Bird", "Let's Go Fly a Kite" du film Mary Poppins , "Cool" et "Tonight – Quintet" tous deux de West Side Story, et "Come to Your Senses" de Superbia de Larson.
  • Sur l'enregistrement du casting, il y a une chanson supplémentaire coupée de la version finale, "Boho Days". Cette piste est l'un des rares enregistrements de la voix de Larson accessibles au public. Il a été extrait d'une cassette démo enregistrée par Larson lors du développement de Tick, Tick... Boom!.
  • Sur l'album démo de 1989 de Tick, Tick... Boom!, une piste est "Why", interprétée par Larson lui-même. Dans cet enregistrement, à la place de "Come to Your Senses" se trouve un fragment de "LCD Readout", qui vient également de Superbia.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Production Off-Broadway de 2001[modifier | modifier le code]

Année Cérémonie Catégorie Nominé(e) Résultat
2002 Outer Critics Circle Awards Outstanding Off-Broadway Musical Lauréat
Drama Desk Awards Outstanding Musical Nomination
Outstanding Book of a Musical Jonathan Larson et David Auburn Nomination
Outstanding Music Jonathan Larson Nomination
Outstanding Lyrics Nomination
Outstanding Director of a Musical Scott Schwartz Nomination
Outstanding Actor in a Musical Raúl Esparza Nomination
Outstanding Featured Actor in a Musical Jerry Dixon Nomination
Lucille Lortel Awards Outstanding Musical Jonathan Larson (livret, musique et paroles); Victoria Leacock, Robyn Goodman, Dede Harris, Lorie Cowen Levy et Beth Smith(producteurs) Nomination
Obie Awards Distinguished Performance by an Actor Raúl Esparza Lauréat

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tick, Tick... Boom! », sur Music Theatre International, (consulté le )
  2. a b c et d « Tick, Tick... Boom! », sur www.iobdb.com (consulté le )
  3. (en-US) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « Imagine Sets Lin-Manuel Miranda’s Helming Debut: ‘Rent’ Creator Jonathan Larson’s ‘Tick, Tick…Boom!’; ‘Evan Hansen’s Steven Levenson Scripting », sur Deadline, (consulté le )
  4. (en) Jessica Derschowitz November 19 et 2021 at 05:20 PM EST, « With 'Tick, Tick… Boom!,' Jonathan Larson's story shines in a musical that sings from the heart », sur EW.com (consulté le )
  5. (en-US) Angelique Jackson et Angelique Jackson, « Lin-Manuel Miranda’s ‘Tick, Tick … Boom!’ to Open AFI Fest », sur Variety, (consulté le )
  6. (en) « tick, tick...BOOM! Cast Album Released Sept. 11 », sur Playbill, tue sep 11 02:00:00 edt 2001 (consulté le )
  7. « Tick, tick...BOOM! - Jonathan Larson », sur web.archive.org, (consulté le )
  8. (en) Robert Simonson, « James, Benanti, Pitre to Perform at Drama Desk Ceremony May 19; Tix on Sale », sur Playbill, fri may 10 02:00:00 edt 2002 (consulté le )
  9. (en) Kenneth Jones, « tick, tick...BOOM! Tour Launches Jan. 7 in Dallas; Dates Continue to June », sur Playbill, tue jan 07 01:00:00 est 2003 (consulté le )
  10. « Tick, Tick...Boom! @ Menier Chocolate Factory, London », sur web.archive.org, (consulté le )
  11. « Notes from New York », sur archive.ph, (consulté le )
  12. (en) Robert Diamond, « Breaking News: Lin-Manuel Miranda & Karen Olivo to Star in tick, tick...BOOM! for Encores! FAUST and PUMP BOYS Announced », sur BroadwayWorld.com (consulté le )
  13. (en) Olivia Clement, « Tick, Tick…Boom! Opens Tonight », sur Playbill, thu oct 20 00:00:00 edt 2016 (consulté le )
  14. (en) BWW News Desk, « Lilli Cooper to Join TICK, TICK... BOOM! in Extended Run Off-Broadway », sur BroadwayWorld.com (consulté le )
  15. « Talkin' Broadway Regional News & Reviews - tick, tick ... BOOM! - 1/9/03 », sur web.archive.org, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]