Tianqin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tianqin
Image illustrative de l’article Tianqin
Chanteuse et joueuses de tianqin à Longzhou.

Classification Instrument à cordes
Famille luth
Instruments voisins Đàn tính

Le tianqin (chinois : 天琴 ; pinyin : Tiānqín) est un petit luth monocorde chinois, ressemblant à l'ektara indienne.

Il a 2 cordes de soie (ou nylon) qui suit un long manche en bois[1].

Il est principalement utilisé par la minorité zhuang qui peuple le Guangxi, et est proche du đàn tính vietnamien[1], utilisés par les Tàys et les Nungs, également proche, culturellement des Zhuang.

En chinois, le nom de cet instrument est utilisé pour nommer la constellation de la lyre.

Lutherie[modifier | modifier le code]

Sa caisse de résonance est ronde et toute petite. Elle est recouverte d'une peau qui sert de table d'harmonie, où un petit chevalet vient se placer. Une seule cheville est placée sur le manche bâton sans frette.

Jeu[modifier | modifier le code]

Il sert d'accompagnement à la musique vocale. Pièces de tianqin : 三月三九月九

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]