Tianhe-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’informatique
Cet article est une ébauche concernant l’informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tianhe.

Le Tianhe-2 (chinois simplifié :  ; chinois traditionnel : 天河二號 ; pinyin : Tiān​hé èrhào ; littéralement : « rivière céleste (bande laiteuse de la voie lactée) no 2 ») est un supercalculateur situé à Guangzhou, province de Guandong, en République populaire de Chine, à l'université nationale de technologie de la défense (国防科技大学). Il est le successeur du Tianhe-IA, premier au classement du TOP500. Il est un assemblage muni de 32 000 prises Intel Ivy Bridge et de 48 000 Intel Xeon Phi pour un total de 3 120 000 cœurs[1].

Sa puissance atteignant les 33,86 pétaflops le classe premier au classement du TOP500 (juin 2013)[2]. Il conserve la première place du classement en novembre 2015, devant le second qui atteint 17 590 téraflops. Tinahe-2 a également produit des pics de 54 902,4 téraflops[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « China's Tianhe-2 Supercomputer Takes No. 1 Ranking on 41st TOP500 List » (description détaillée), sur top500.org.
  2. « Le plus puissant super-ordinateur au monde est chinois », Le Monde,‎ (consulté le 19 août 2014).
  3. (en) « June 2014 », sur top500.org,‎ (consulté le 19 août 2014).