Tian Han

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tian Han
田汉
Description de l'image 田汉.gif.
Naissance
Flag of the Qing dynasty (1889-1912).svg Changsha, Hunan
Décès
Drapeau de la République populaire de Chine Pékin, République populaire de Chine
Nationalité Drapeau de la République populaire de Chine Chinoise
Profession
Dramaturge
Romancier
Poète

Tian Han (田汉, - ) est un écrivain chinois de la période moderne qui est considéré par les historiens du théâtre comme l'un des trois fondateurs de l'art dramatique parlé en Chine, avec Hong Shen et Ouyang Yuqian. Tian Han participe au mouvement nationaliste du 4 mai 1919 dirigé contre les prétentions de l'Empire du Japon[1].

Dramaturge, il fut le principal créateur en Chine du théâtre parlé (话剧) de type occidental[2]. Il est l'auteur des paroles de l'hymne national chinois, La Marche des Volontaires. Il écrivit une pièce de théâtre pour justifier la présence de la Chine au Tibet, pièce intitulée Princesse Wencheng qu'il écrivit à la demande de Zhou Enlai. Il est mort en prison durant la Révolution culturelle[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tian Han and White Snake ChinaCulture.org
  2. Biographie Tian Han [T'ien Han (1898-1968)] Encyclopédie Universalis
  3. Tian HanEncyclopédia Britannica