Thymol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 23 juillet 2019 à 07:06 et modifiée en dernier par LuaBot (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Thymol
Image illustrative de l’article Thymol
Structure du thymol
Identification
Nom UICPA 5-méthyl-2-(propan-2-yl)-phénol
Synonymes

acide thymique, thym camphor, isopropyl méta-crésol, méta-thymol, 3-p-cymenol, timol.

No CAS 89-83-8
No ECHA 100.001.768
No CE 201-944-8
PubChem 6989
FEMA 3066
SMILES
InChI
Apparence Solide cristallin incolore
Propriétés chimiques
Formule C10H14O  [Isomères]
Masse molaire[1] 150,2176 ± 0,0093 g/mol
C 79,96 %, H 9,39 %, O 10,65 %,
Propriétés physiques
fusion 49 à 51 °C
ébullition (1 013 mbar) 233 °C
Solubilité (20 °C) 1,4 g·l-1
Masse volumique (24 °C) 0,970,93 g·cm-3
Point d’éclair 104 °C
Point critique 424,85 °C [2]
Précautions
SGH[3]
SGH05 : CorrosifSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H302, H314 et H411

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le thymol est un phénol contenu dans l'huile de thym et dans les huiles essentielles (volatiles) de plusieurs autres plantes. Il se présente sous forme de cristaux incolores avec une odeur aromatique caractéristique. Il est soluble dans les alcools, le gras et l'huile et peu soluble dans l'eau. On l'utilise notamment pour ses propriétés antiseptiques, antibactériennes et antifongiques ainsi que pour stabiliser les préparations pharmaceutiques. (Dorland, 28th ed)

Isolement, purification et synthèse

Propriétés physico-chimiques

Cristaux incolores d'odeur spéciale très peu solubles dans l'eau, solubles dans les solvants organiques.

Propriétés pharmacologiques

Le thymol est utilisé entre autres dans le traitement contre le varroa, parasite de la famille des acariens attaquant l'abeille[4]. En entomologie, le thymol cristallisé est utilisé pour la conservation des spécimens comme répulsif contre les insectes ravageurs[5].

Toxicologie

Notes et références

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. « Properties of Various Gases », sur flexwareinc.com (consulté le )
  3. Numéro index 604-032-00-1 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  4. L'Apiculture, Mois par Mois Par Jean Riondet page 96
  5. https://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i91ehret.pdf

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Bibliographie

  • Dorland's Illustrated Medical Dictionary, 28th ed.

Lien externe