Thuya du Japon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thuja standishii

Le thuya du Japon (Thuja standishii ou ネズコ en japonais) est une espèce de thuya, conifère toujours vert de la famille des Cupressacées, originaire du Japon.

Distribution[modifier | modifier le code]

Le thuya du Japon est originaire du sud du Japon, où on le trouve dans les îles de Honshu et de Shikoku.

Son habitat naturel se situe dans les montagnes, mais il fut découvert en 1860 par Robert Fortune dans des jardins de Tokyo.

Description[modifier | modifier le code]

Le thuya du Japon est un arbre de taille moyenne, pouvant atteindre 20 à 35 m de haut, avec un tronc ayant jusqu'à 1 m de diamètre. Cependant, des spécimens plus anciens peuvent être beaucoup plus gros. C'est le cas du spécimen de Hirayu dans la préfecture de Gifu qui a plus de 1000 ans.

Le feuillage est constitué de rameaux aplatis, couverts de feuilles en forme d'écailles de 2 à 4 mm de long, vert mat au-dessus et portant d'étroites bandes blanches en dessous (formées par les stomates).

Les cônes femelles, ovoïdes, mesurent de 6 à 12 mm de long sur 4 à 5 mm de large. Ils sont constitués de 6 à 10 écailles imbriquées, de couleur jaune vert au début, virant au rouge brun à maturité.

Utilisation[modifier | modifier le code]

C'est un important bois d'industrie au Japon où il est cultivé dans des plantations forestières pour son bois durable, étanche et apprécié pour ses senteurs.

Il est aussi cultivé, notamment en Europe, comme arbre d'ornement

Liens externes[modifier | modifier le code]