Thorrent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes ; voir : Thorent et Torrent.
Thorrent
Château de Thorrent et vue du Canigou en 1886
Château de Thorrent et vue du Canigou en 1886
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Olette
Géographie
Coordonnées 42° 31′ 56″ nord, 2° 20′ 57″ est
Historique
Date de dissolution 1822
Commune(s) d’intégration Sahorre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Thorrent

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Thorrent

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Thorrent

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Thorrent

Thorrent, Touren ou Torren est une ancienne commune et un hameau situé à Sahorre, dans le département français des Pyrénées-Orientales.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Thorrent se situe dans la partie occidentale de la commune actuelle de Sahorre.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Il y avait jadis des mines de fer à Thorrent[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Touren est traversée par le rec de Torren.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En catalan, le nom du lieu est Thorrent ou Torren[2]. Le nom viendrait de l'expression latine désignant une tour isolée, torre sine domus, concordant avec la tour de guet présente à Thorrent[3].

La commune a été nommée Thorens en 1793, puis officiellement renommée Touren à partir de 1801[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Thorens est créée en 1790. Elle est rattachée à la commune de Sahorre le [2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre de feux (f) ou d'habitants (H).

Évolution de la population
1365 1378 1470 1515 1553 1720 1767 1789 1793
10 f 7 f 10 f 7 f 4 f 9 f 85 H 11 f 62 H
1794 1796 1800 1804 1806 1820 - - -
86 H 80 H 77 H 76 H 81 H 92 H - - -
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Note : À partir de 1826, les habitants de Touren sont recensés avec ceux de Sahorre.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Companyo, Histoire naturelle du département des Pyrénées-Orientales, Tome 1, Perpignan, impr. J.-B. Alzine, 1861-1864
  2. a et b Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  3. a et b Château de Toren, section histoire
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Touren », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 août 2013)