Thorrent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède des paronymes ; voir : Thorent et Torrent.
Thorrent
Thorrent
Château de Thorrent et vue du Canigou en 1886
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Olette
Géographie
Coordonnées 42° 31′ 56″ nord, 2° 20′ 57″ est
Historique
Date de dissolution 1822
Commune(s) d’intégration Sahorre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte administrative des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Thorrent

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Orientales
City locator 15.svg
Thorrent

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Thorrent

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Thorrent

Thorrent, Touren ou Torren est une ancienne commune et un hameau situé à Sahorre, dans le département français des Pyrénées-Orientales.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Thorrent se situe dans la partie occidentale de la commune actuelle de Sahorre.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Il y avait jadis des mines de fer à Thorrent[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Touren est traversée par le rec de Torren.

Toponymie[modifier | modifier le code]

En catalan, le nom du lieu est Thorrent ou Torren[2]. Le nom viendrait de l'expression latine désignant une tour isolée, torre sine domus, concordant avec la tour de guet présente à Thorrent[3].

La commune a été nommée Thorens en 1793, puis officiellement renommée Touren à partir de 1801[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Thorens est créée en 1790. Elle est rattachée à la commune de Sahorre le [2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population est exprimée en nombre de feux (f) ou d'habitants (H).

Évolution de la population
1365 1378 1470 1515 1553 1720 1767 1789 1793
10 f 7 f 10 f 7 f 4 f 9 f 85 H 11 f 62 H
1794 1796 1800 1804 1806 1820 - - -
86 H 80 H 77 H 76 H 81 H 92 H - - -
(Sources : Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9))

Note : À partir de 1826, les habitants de Touren sont recensés avec ceux de Sahorre.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Companyo, Histoire naturelle du département des Pyrénées-Orientales, Tome 1, Perpignan, impr. J.-B. Alzine, 1861-1864
  2. a et b Jean-Pierre Pélissier, Paroisses et communes de France : dictionnaire d'histoire administrative et démographique, vol. 66 : Pyrénées-Orientales, Paris, CNRS, , 378 p. (ISBN 2-222-03821-9)
  3. a et b Château de Toren, section histoire
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Touren », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 août 2013)