Thommy Berggren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berggren.
Ne doit pas être confondu avec Tommy Berggren.
Thommy Berggren et Pia Degermark dans le film Elvira Madigan.

Thommy Berggren est un acteur suédois, né à Mölndal (province de Västergötland) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un marin aux opinions socialisantes, fortement impliqué dans le mouvement syndical, Thommy Berggren a une enfance difficile : natif d'un quartier populaire pauvre, il contracte, à sa naissance, une pneumonie et doit être hospitalisé pendant une année. En outre, son père souffre d'alcoolisme chronique. Comme celui-ci, Thommy Berggren devient marin, mais il s'inscrit aussi à des cours d'art dramatique et intègre bientôt la troupe du Théâtre de Göteborg, pour lequel il se produit sur scène jusqu'en 1961. Il est engagé, à partir de cette époque, par le Théâtre Royal dramatique de Stockholm. Ses débuts cinématographiques s'effectuent au cours de cette même année : Torgny Anderberg lui donne un rôle dans La Nacre (Parlemör). En 1963, il tourne avec Harriet Andersson le premier long métrage du cinéaste finlandais Jörn Donner, Un dimanche de septembre (En söndag i september). C'est, toutefois, Bo Widerberg qui lui offre une vraie chance : il devient son acteur d'élection avec Le Péché suédois (Barvagnen, 1962), Le Quartier du corbeau (Kvateret Korpen, 1963), Elvira Madigan (1967) et surtout Joe Hill (1971). Le réalisateur Stefan Jarl a consacré un film sur la vie de l'acteur, Muraren (Le Maçon, 2002).

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]