Thomas Wilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Wilde Truro
Thomas Wilde, 1st Baron Truro by Thomas Youngman Gooderson.jpg
Fonctions
Lord chancelier
-
Membre du 14e Parlement du Royaume-Uni (d)
Worcester (d)
-
Membre du 13e Parlement du Royaume-Uni (d)
Newark (d)
-
Membre du 12e Parlement du Royaume-Uni (d)
Newark (d)
-
Membre du 10e Parlement du Royaume-Uni (d)
Newark
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Britannique, royaume de Grande-Bretagne (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Thomas Wilde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Mary Anne Knight (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Mary Wileman (d) (depuis )
Augusta Emma d'Este (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles Robert Claude Wilde (d)
Charles Wilde, 2nd Baron Truro (d)
Emily Claudine Thomasine Wilde (d)
Thomas Montague Carrington Wilde (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de

Thomas Wilde, 1er baron Truro () est un avocat, juge et homme politique britannique. Il est Lord Chancelier de Grande-Bretagne de 1850 à 1852.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wilde est né à Londres, second fils de Thomas Wilde, avocat et fondateur du cabinet d'avocat Wilde Sapte, et de son épouse Mary Anne, née Knight. Il étudie à la St Paul's School de Londres.

Wilde intègre par la suite l'Inner Temple, une institution de formation des avocats, et est appelé à la barre en 1817. Il se distingue dans la défense au procès de la reine Caroline, avant d'être fait serjeant-at-law (en) en 1824 et sergent du roi en 1827.

Il représente, en tant que whig, la circonscription de Newark au Parlement de 1831 à 1832 puis de 1835 à 1841, et la circonscription de Worcester de 1841 à 1846. Entretemps, il est nommé avocat général en 1839 et fait Knight Bachelor en 1840[1], avant d'accéder au poste de procureur général en 1841, succédant à Lord Campbell. De 1846 à 1850, Wilde exerce la fonction de juge en chef de la Cour des plaids-communs avant de devenir Lord Chancelier et recevoir le titre de baron Truro, de Bowes dans le comté de Middlesex[2]. Il quitte son poste ministériel à la chute du gouvernement de Lord John Russell en 1852[3].

Famille[modifier | modifier le code]

Thomas Wilde est le frère de John Wylde (en) et l'oncle de James Wilde (en), magistrats. En 1813, il épouse en premières noces Mary, veuve de William Devaynes (en) (1730–1809) et fille de William Wileman. Trois enfants sont issus de cette union. Après la mort de Mary, Wilde se remarie le avec Augusta Emma d'Este, fille d'Augustus Frederick de Sussex et cousine germaine de la reine Victoria, union qui est restée sans postérité.

Thomas Wilde meurt à Londres en à l'âge de soixante-seize ans. Son second fils, issu de son premier mariage, Charles, hérite de son titre de baron Truro. Son épouse meurt en 1866 à l'âge de soixante-quatre ans. Wilde fait l'objet d'une plaque commémorative au 2 Kelvin Avenue, Bowes Park, Londres N13.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « No. 19828 », The London Gazette,‎ , p. 361 (lire en ligne, consulté le 4 février 2018).
  2. (en) « No. 21117 », The London Gazette,‎ , p. 1995 (lire en ligne, consulté le 7 avril 2018).
  3. (en) Wikisource-logo.svg « Truro, Thomas Wilde, 1st Baron », dans Encyclopædia Britannica, [détail des éditions], Cambridge University Press.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :