Thomas Vaubourzeix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Vaubourzeix
Arras - Paris-Arras Tour, étape 1, 23 mai 2014, arrivée (A016).JPG
Thomas Vaubourzeix lors du Paris-Arras Tour 2014.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
GassinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
-2009VS Hyérois
2010VC La Pomme Marseille
02.2017-03.2017Sprinters Tropéziens
03.2017-12.2017[n 1]AVC Aix-en-Provence
Équipes professionnelles

Thomas Vaubourzeix est un coureur cycliste français né le à Gassin dans le Var. Professionnel au sein des équipes continentales La Pomme Marseille, Veranclassic-Ekoï et Lupus Racing entre 2011 et 2016, il est membre de l'équipe Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole depuis 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts cyclistes et carrière chez les amateurs[modifier | modifier le code]

Membre du VS Hyérois en 2009, Thomas Vaubourzeix rejoint en 2010 le Vélo-Club La Pomme Marseille, équipe de Division nationale 1[1]. En début de saison, il gagne le Grand Prix des Flandres françaises et se classe notamment deuxième du Grand Prix Souvenir Jean-Masse. Ses résultats lui permettent d'être sélectionné par Bernard Bourreau en équipe de France des moins de 23 ans[2]. Il participe avec elle à la Côte picarde, manche de la Coupe des Nations de cette catégorie[3]. Il remporte en juin le Tour d'Eure-et-Loir, devant son coéquiper Ramūnas Navardauskas[4]. En juillet, il obtient sa première victoire lors d'une course du calendrier international en gagnant la première étape du Kreiz Breizh Elites[5]. En août, il s'impose au Tour de Tolède, où il devance ses deux coéquipiers lituaniens Evaldas Šiškevičius et Ramūnas Navardauskas[6]. À la fin de l'année, il est 36e du classement de la Fédération française de cyclisme, que domine Navardauskas[7].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 2011, La Pomme Marseille devient une équipe continentale, ce qui permet à Thomas Vaubourzeix d'y passer professionnel. Durant cette saison, il se classe septième du Duo normand avec Julien Antomarchi et troisième de la première étape du Tour méditerranéen remportée par Thomas Voeckler.

En début d'année 2012, il remporte le classement de la montagne du Tour méditerranéen puis s'adjuge sa première victoire chez les professionnels lors de la 3e étape du Tour de Bretagne.

L'année suivante, il se classe second de l'épreuve française Paris-Troyes.

En 2014, il gagne la 5e étape du Tour du lac Qinghai et termine 3edu classement général de la course asiatique. À l'issue de la saison 2014, il signe un contrat en faveur de l'équipe continentale belge Veranclassic-Ekoï comme son coéquipier Justin Jules et Robin Stenuit[8].

Au premier semestre de l'année 2015, il remporte trois épreuves régionales belges (à Esplechin, Florennes et Polleur), termine troisième du Grand Prix Criquielion et gagne le classement des points chauds des Boucles de la Mayenne. Il se distingue aussi par son esprit offensif et plusieurs longues échappées sur les courses auxquelles il participe. En juillet, il change d'employeur et s'engage avec la formation américaine Lupus Racing[9]. Pour sa première course sous ses nouvelles couleurs il termine huitième du classement général du Tour du lac Qinghai. En fin de saison, il reçoit l'opportunité de participer à l'épreuve du contre-la-montre par équipes de marques masculin lors des championnats du monde de cyclisme sur route de Richmond avec Lupus Racing[10]. Il s'agit de sa première participation à ces championnats.

En 2016, il gagne une épreuve du Challenge du Prince (Trophée princier) et la troisième étape du Tour de Tunisie[11] au premier semestre. Fin juillet, il quitte la formation américaine Lupus Racing et signe un contrat de stagiaire avec l'équipe continentale professionnelle Delko-Marseille Provence-KTM.

En 2017, il s'engage avec la formation Nice et remporte une manche du Challenge du Prince au Maroc.

Le retour chez les amateurs[modifier | modifier le code]

À la suite de sa déconvenue du début de l'année 2017 avec l'équipe continentale Nice et après un court intermède au sein du Team Sprinters Tropéziens en février, il s'engage avec l'Amical Vélo Club Aix-en-Provence au mois de mars[12]. Au mois de juillet, il prend le départ du Tour de Martinique avec la formation belge Naturablue managée par son ancien directeur sportif Geoffrey Coupé. Il gagne deux étapes et porte le maillot de meilleur grimpeur de cette épreuve.

Arrivée chez Natura4Ever[modifier | modifier le code]

En 2019, il rejoint l'équipe Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole.

Autres activités[modifier | modifier le code]

En 2017, il ouvre un restaurant à La Croix-Valmer dans le Var[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Podium de l'édition 2015 du Grand Prix Criquielion : Jef Van Meirhaeghe (2e), Jelle Wallays (1er) et Thomas Vaubourzeix (3e).

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Africa Tour 27e[14] 31e[15]
UCI America Tour 234e[16]
UCI Asia Tour 79e[17] 44e[18]
UCI Europe Tour 766e[19] 871e[20] 903e[21] 463e[22] 517e[23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 17 mars 2017 au 31 décembre 2017
  2. Du 1er janvier 2015 au 25 juin 2015
  3. Du 26 juin 2015 au 31 décembre 2016
  4. Du 1er janvier 2017 au 13 février 2017
  5. Du 26 mars 2018

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thomas Vaubourzeix n'avait plus de plaisir », sur directvelo.com, (consulté le 24 février 2012)
  2. « Tout roule pour Thomas Vaubourzeix », sur directvelo.com, (consulté le 24 février 2012)
  3. « Kuznetsov solos to victory at La Côte Picarde », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 février 2012)
  4. « Tour d'Eure-et-Loir - Et. 4 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 24 février 2012)
  5. « Kreiz Breizh Elites - Et. 1 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le 24 février 2012)
  6. « Tour de Tolède - Et. 4 : Navardauskas 3e », sur directvelo.com, (consulté le 24 février 2012)
  7. « Classement FFC : Navardauskas 1er », sur directvelo.com, (consulté le 24 février 2010)
  8. « Jules, Vaubourzeix, Sténuit, Rullière chez Veranclassic-Ekoï », sur directvelo.com, (consulté le 23 octobre 2014)
  9. « Thomas Vaubourzeix et Matthieu Jeannès aux Etats Unis », sur directvelo.com, (consulté le 24 juin 2015)
  10. Cédric Willems, « Le rêve américain de Jeannès et Vaubourzeix », sur direcvelo.com, (consulté le 21 septembre 2015)
  11. « Cyclisme/Tour international de Tunisie (3e étape): l'Algérien Mansouri nouveau maillot jaune », sur aps.dz, (consulté le 24 mai 2016)
  12. Nicolas Gachet, « Thomas Vaubourzeix rejoint une DN1 », sur directvelo.com, (consulté le 19 mars 2017)
  13. Vélo Magazine du 1er mars 2019
  14. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  16. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  21. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :