Thomas Tellefsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Tellefsen
Description de l'image Thomas Dyke Acland Tellefsen (1823 - 1874).jpg.
Nom de naissance En norvégien :
Thomas Dyke Acland Tellefsen
Naissance
Trondheim, Norvège
Décès (à 50 ans)
Paris, France
Activité principale Compositeur et pianiste
Style Musique de la période classique et romantique
Activités annexes Professeur de piano
Lieux d'activité Trondheim Drapeau de la Norvège Norvège
Paris Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Maîtres Friedrich Kalkbrenner
Frédéric Chopin
Élèves Jane Stirling après la mort de Chopin
Ascendants Johan Christian Tellefsen (1774-1857)
Anne Cathrine Stibolt (1784-1860)
Conjoint Severine Petrine Bye
Famille Johan Cornelius Tellefsen (1816-1897), frère

Thomas Dyke Acland Tellefsen ou Thomas Tellefsen, né à Trondheim (Norvège) le , et mort à Paris (France) le , est un compositeur et pianiste norvégien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tellefsen a grandi à Trondheim où il a appris la musique de son père Johan Christian Tellefsen, organiste de la cathédrale de Nidaros, et de sa mère Anne Cathrine Stibolt, professeur de piano[1]. Arrivé à Paris en 1842, il devient élève de sa compatriote Charlotte Thygeson, puis de Friedrich Kalkbrenner. Il rencontre ensuite Frédéric Chopin, qui sera son enseignant de décembre 1844 à mai 1847 et pour lequel il se liera d'amitié forte. Il était reconnu de son temps par son jeu et ses interprétations des œuvres de Chopin. Ce dernier fut une influence majeure des compositions de Tellefsen.

Il meurt âgé de 50 ans à Paris et est enterré au cimetière d'Auteuil.

Œuvres[modifier | modifier le code]

concerto pour piano n1 G min op8 et n2 fa min op15

  • 4 nocturnes F maj op2
  • 4 mazurka op3
  • valse D maj op27
  • la petite mandiante op23
  • impromptu G maj op38
  • ballade en C min op28
  • grande etude op25
  • Elegie op7
  • sonate op19
  • grande polonaise op18
  • suite en G min

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]