Thomas Spencer Cobbold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Spencer Cobbold
Thomas Spencer Cobbold.jpg
Thomas Spencer Cobbold
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Richard Cobbold (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de

Thomas Spencer Cobbold est un médecin et un parasitologiste britannique, né le à Ipswich et mort le à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du révérend Richard Cobbold. En 1844, il entre en apprentissage auprès d’un chirurgien de Norwich et en 1847 commence ses études de médecine à Édimbourg. Il devient docteur en 1851. Après un passage à Paris, il est conservateur du musée d’anatomie de l’université d’Édimbourg de 1851 à 1856. Il épouse en 1852 Miss Amyss de Suffolk.

En 1856, il vient à Londres donné des cours de botanique, de zoologie et d’anatomie comparée d’abord à l’hôpital St. Mary puis en 1861 au Middlesex Hospital Medical School.

Il fait paraître en 1864, le premier manuel en anglais sur les maladies parasitaires, Entozoa: an introduction to the study of helminthology, more particularly to the internal parasites of man, qui sera suivi, cinq ans plus tard, d’un supplément. Cobbold devient le 2 juin 1864, membre de la Royal Society. En 1868, il devient professeur de géologie au British Museum et professeur de botanique et d’helminthologie à l’école royale d’art vétérinaire en 1872.

Cobbold est notamment l’auteur de :

  • Catalogue of the Specimens of Entozoa in the Museum of the Royal College of Surgeons of England (1866).
  • Tapeworms (1866).
  • Our Food-producing Ruminants and the Parasites which reside in them (1871).
  • The Grouse Disease (1872).
  • Worms (1873).
  • The Internal Parasites of our Domesticated Animals (1873).
  • Parasites (1879).
  • Human Parasites (1882).
  • Parasites of Meat and Prepared Flesh Food (1884).

Source[modifier | modifier le code]

  • Allen G. Debus (dir.) (1968). World Who’s Who in Science. A Biographical Dictionary of Notable Scientists from Antiquity to the Present. Marquis-Who’s Who (Chicago) : xvi + 1855 p.
  • David I. Grove (2000). A History of Human Helminthology. Red-c2.com. (ISBN 1 876809 08 6).

Liens externes[modifier | modifier le code]