Thomas Scully

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scully.
Thomas Scully
Tom Scully.JPG

Thomas Scully en 2015

Informations
Surnom
Tom ScullyVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles

Thomas Scully, ou Tom Scully, né le à Invercargill, est un coureur cycliste néo-zélandais, spécialiste de la piste et membre de l'équipe EF Education First-Drapac.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a notamment remporté deux épreuves de Coupe du monde en 2009 à Melbourne.

Au mois d'octobre 2016, il signe un contrat avec la formation américaine Cannondale-Drapac[1]. Il fait ses débuts avec cette équipe lors du Tour Down Under, première course World Tour à laquelle il participe[2].

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2009-2010
    • 1er du scratch à Melbourne
    • 1er de l'américaine à Melbourne (avec Marc Ryan)
    • 3e de l'américaine à Pékin
    • 3e de la course aux points à Pékin
    • 3e de la poursuite par équipes à Pékin
  • 2013-2014
    • 1er de l'américaine à Guadalajara (avec Patrick Bevin)
    • 2e de la course aux points à Guadalajara

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Championnats d'Océanie[modifier | modifier le code]

  • 2007
    • Médaille d'or, Océanie Champion d'Océanie du scratch juniors
    • Médaille d'or, Océanie Champion d'Océanie de poursuite par équipes juniors (avec Jason Christie, Chad Adair et Simon Honour)
    • Médaille de bronze, Océanie Médaillé de bronze de la course aux points juniors

Championnats de Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

1 participation

Tout d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour 393e[3]
UCI Europe Tour 585e[4] 599e[5] 419e[6] 531e[7] 1 140e[8] 1 070e[9]
UCI Oceania Tour 16e[10] 50e[11] 71e[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 20 octobre 2016)
  2. (en) « Elissonde replaces ill Doull at Tour Down Under », sur cyclingnews.com, (consulté le 16 janvier 2017)
  3. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  4. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  5. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  10. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :