Thomas S. Ray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ray.

Thomas S. Ray (connu aussi sous le diminutif Tom Ray), né en 1954[1], est un écologue qui a créé et développé le projet Tierra, une simulation informatique de la vie artificielle.

En 1975, lui et Donald R. Strong furent les premiers à proposer une théorie du skototropisme dans un article du journal Science (190: 804-806), travail qu'il a ensuite approfondi dans son mémoire de fin d'études à l'université de Floride. Ce mémoire a lui-même été approfondi dans sa thèse de doctorat effectuée à l'université Harvard.

Il est actuellement professeur de zoologie et professeur adjoint d'informatique à l'université de l'Oklahoma.

Divers[modifier | modifier le code]

Son travail original est une source d'inspiration pour certains auteurs de science-fiction. En particulier, Dan Simmons lui fait référence explicitement dans son cycle de romans Les Cantos d'Hypérion. Il le cite aussi dans L'Éveil d'Endymion sous le nom de Tom Ray.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ray, Thomas S. (Thomas Shelby), 1954- » sur authorities.loc.gov/ (Library of Congress Authorities)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]