Thomas Rivers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Rivers
Image dans Infobox.
Thomas Rivers (1873)
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
RiversVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Thomas Francis Rivers (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas Rivers (1798-1877) est un horticulteur et pépiniériste anglais, connu pour avoir développé de nouvelles variétés de roses et de fruits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Coupe transversale de la pomme Thomas Rivers (National Fruit Collection)
Bonks Hill House, demeure de Rivers.

Thomas Rivers naît le de Thomas et Jane Rivers de Sawbridgeworth, dans le Hertfordshire. Son ancêtre John Rivers, né dans le Berkshire, fonde les pépinières Rivers à Sawbridgeworth en 1725. Après le départ à la retraite de son père en 1827, Rivers se tourne aussi vers la culture des roses[1]. Parmi ses apprentis, l'on compte le Français Ferdinand Jamin.

Rivers est un horticulteur pragmatique : ainsi par exemple son obtention de la prune 'Early Rivers' lui permet d'allonger la saison de fructification et de rivaliser de la sorte avec les horticulteurs continentaux bénéficiant d'un climat plus favorable. Il cultive aussi de petits arbres fruitiers et prend part à la fondation en 1854 de la Société de pomologie britannique (British Pomological Society[1].

Rivers meurt à Bonks Hill (Sawbridgeworth) le , et est enterré à Sawbridgeworth[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Rivers a publié :[1]

Il a aussi écrit dans des journaux de jardinage, commençant par un article sur la culture des pommiers dans le London's Gardener's Magazine en 1827[1].

Famille[modifier | modifier le code]

De son mariage en 1827 avec Mary Ann, Rivers a deux fils et quatre filles. Son fils Thomas Francis Rivers dirige ensuite l'entreprise familiale et publie les travaux de son père[1],[3]. C'est Thomas Francis Rivers qui a obtenu la fameuse poire Conférence[4]. La petite-fille de Thomas Francis Rivers, May Rivers, est une illustratrice botanique fameuse[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en)  « Rivers, Thomas », dans Sidney Lee, Dictionary of National Biography, vol. 48, Londres, Smith, Elder & Co, .
  2. (en) « Review of The Orchard House by Thomas Rivers. Fifth edition, 1858 », The Quarterly Review, vol. 106,‎ , p. 535–541 (lire en ligne)
  3. (en) Oxford Dictionary of National Biography
  4. Joan Morgan, The Book of Pears: The Definitive History and Guide to Over 500 Varieties, Chelsea Green Publishing, (ISBN 978-1-60358-666-5, lire en ligne), p. 140
  5. (en) « History of Botanical Illustration: R », sur www.scientificillustrator.com (consulté le 8 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

(de) « Publications de et sur Thomas Rivers », dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque nationale allemande (DNB).