Thomas Overbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Thomas Overbury
Tho overbury.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Lieu de détention

Thomas Overbury est un poète anglais, né le et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut longtemps l'ami et le confident de Robert Carr, comte de Somerset, favori de Jacques Ier ; mais, ayant contrarié les projets du favori sur la comtesse d'Essex, celui-ci le fit emprisonner à la Tour sous une fausse accusation et l'y fit périr par le poison (1613). Cette mort donna lieu à la disgrâce de Carr et à un procès célèbre.

On a d'Overbury quelques poésies, entre autres la Femme et le Remède d'amour.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale d’Israël • Bibliothèque apostolique vaticane • Base de bibliothèque norvégienne • WorldCat