Thomas Motor Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thomas Motor Company
logo de Thomas Motor Company

Création 1902 (4 roues motorisées)
Disparition 1919
Siège social Buffalo (New York)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Automobile
Vanderbilt Cup 1906: Le Blon.
Vanderbilt Cup 1908: Saltzman.
GP de France 1908 à Dieppe: Strang.
Montague Roberts sur Thomas Flyer, arrivée à Paris en 1908 (The Great Race).
La même Thomas Flyer 35 hp, victorieuse du New York-Paris 1908 (restauration William F. Harrah, National Automobile Museum de Reno, NE).
Une Thomas Flyer dans un faubourg de Salt Lake City, en 1909.

Thomas Motor Company était un constructeur automobile américain du début du XXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1896, Edwin Ross Thomas (1850 – 1936) de Buffalo (New York) commence la production de moteurs à essence pour propulser de simples bicyclettes, puis des motocyclettes, sous le nom sociétal de Thomas Auto-Bi (en). En 1903, la compagnie est le principal fournisseur de moteurs un cylindre refroidis par air, pour ce type d'engins à travers les USA. Auto-Bi apporte aux États-Unis leur première production en série de bicyclettes motorisées, l'Auto-Tri -tricycle- et l'Auto-Two Tri -à trois sièges- arrivant rapidement au catalogue. En 1905, Thomas établi avec son motocycle un nouveau record de la traversée est-ouest du pays, en 48 jours. Mais en 1912 la demande nationale est si faible que ce type de production est définitivement abandonné.

Le premier modèle automobile est le 17 monocylindre de 8 hp en 1902, à deux vitesses, équipé d'un tonneau arrière détachable ou en version runabout. Le 18 est là en 1903, avec sa transmission sélective à glissière, le succès étant immédiat pour les deux types. Le premier « Flyer » de la firme arrive en 1904, une voiture de tourisme à plusieurs cylindres -trois, une première pour l'entreprise- et transmission à l'essieu avant par axe central, qui perdurera longtemps ainsi. Cinq passagers peuvent s'assoir, et le radiateur à eau vertical est en front du véhicule (de 24 hp, et de 862 kg).

En 1912 la société se met en faillite. Elle est finalement rachetée par le propriétaire de l'Empire Smelting & Refining Company, C.A. Finnegan. La fermeture devient définitive entre 1918 et 1919.

Palmarès sportif[modifier | modifier le code]

Endurance:

Courses de côte:

  • Manchester 1906 (NH, Granite State A.C., C. M. Floyd sur 50 hp);
  • Dugdale hill 1906 (Rochester, William Knipper sur 60 hp);


Divers (hors sprints 1 mile, et 5 et 10 miles sur ovales):

  • 5 et 10 miles Agriculture Park, Los Angeles, CA 1904 (Frank Siefert, premières courses notables remportées par la marque)[1];
  • Shanley Cup 10 miles Weequahio Park, Waverly, NJ 1904 (Roberts);
  • 17 miles Morris Park, NY. 1905 (Roberts);
  • 100 miles Bennings, DC. 1907 (Wallace C.Hood, sur 60 hp);
  • 25 miles de Del Monte, San Francisco, CA. 1907 (Bert Dingley);
  • 173 miles de Savannah, GA. 1908 (Saltzman);
  • 320 miles de Denver, CO. 1908 (Linn Mathewson);
  • 20 miles de Hyde Park, Readville, MA. 1908 (Lee Lorimer);
  • 295 miles de Denver, CO. 1908 (Harry Ball);

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1904 Events in the United States (Team DAN, et années suivantes).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Longest Auto Race, Schuster & Mahoney, New York, NY: The John Day Company, 1966;
  • Treasury of Early American Automobiles, 1877-1925, Floyd Clymer, éd. Bonanza Books, 1950 (New York);
  • The Complete Illustrated Encyclopedia of American Motorcycles, Tod Rafferty, Philadelphia, PA: Courage Books, 1999;
  • Standard Catalogue of American Cars, 2e édition, éd. Beverly Rae Kimes and Henry Austin Clark, jr., Krause Publications, Iola WI 54990, (ISBN 0-87341-111-0).
  • The Dawn of the Automobile in America, Kimes, Beverly Rae, Pioneers, Engineers, and Scoundrels, éd. SAE (Society of Automotive Engineers) Permissions, Warrendale PA (2005), (ISBN 0-7680-1431-X).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :