Thomas Melle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thomas Melle
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
BonnVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Genres artistiques
Distinctions
Förderpreis zum Literaturpreis der Stadt Bremen (d) ()
Prix Franz-Hessel ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Die Welt im Rücken (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas Melle, né le à Bonn, est un écrivain allemand, auteur de romans et de pièces de théâtre, et traducteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Melle a grandi à Bonn. Il suit des études de littérature comparée et de philosophie à l' université de Tübingen, à l'Université du Texas à Austin et à l'Université libre de Berlin ; il obtient son diplôme de master en 2004. Depuis 1997, il vit à Berlin. Il se consacre à la littérature.

Ses trois romans : Sickster en 2011, 3000 Euros en 2014[1] et Die Welt im Rücken en 2016, figurent sur la liste du Prix du livre allemand (Deutscher Buchpreis). Dans Die Welt im Rücken, Thomas Melle aborde le trouble bipolaire dont il souffre[2].

En , sa pièce de théâtre Unheimliches Tal / Uncanny Valley, créée en collaboration avec Stefan Kaegi du groupe de théâtre Rimini Protokoll à Munich, a pour seul acteur un robot humanoïde inspiré de l'aspect physique de l'auteur, qui réfléchit à des questions existentielles d'identité et de représentation[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • avec Martin Heckmanns : Vier Millionen Türen ; première représentation : , Berlin, Deutsches Theater.
  • Haus zur Sonne ; première représentation : , Erlangen.
  • Licht frei Haus ; première représentation : , Karlsruhe, Badisches Staatstheater .
  • Schmutzige Schöpfung - Making of Frankenstein ; première représentation : , Iéna.
  • Eine Billion Dollar, d'après de roman d'Andreas Eschbach ; première représentation : , Wuppertal.
  • Das Herz ist ein lausiger Stricher ; première représentation : , Iéna.
  • Aus euren Blicken bau ich mir ein Haus ; première représentation : , Wuppertal.
  • Nicht nichts ; première représentation : , Tübingen.
  • Königsdramen I & II (Träume und Trümmer), traduction d'après William Shakespeare ; première représentation : , Bonn.
  • Bilder von uns ; première représentation : , Bonn.
  • Partner ; première représentation : , Aix-la-Chapelle.
  • Ännie ; première représentation : , Brême.
  • Versetzung ; première représentation : , Berlin, Deutsches Theater.
  • Der letzte Bürger. ; première représentation : , Bonn.
  • avec Stefan Kaegi (Rimini Protokoll) : Unheimliches Tal / Uncanny Valley ; première représentation : , Munich.

Traductions[modifier | modifier le code]

Thomas Melle a traduit des romans écrits en langue anglaise de William T. Vollmann, Ben Marcus, Tom Bullough, Christopher Isherwood, Rajeev Balasubramanyam et Tom McCarthy.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2011, il reçoit le prix Franz-Hessel (prix franco-allemand de littérature contemporaine) pour Sickster, partagé avec Céline Minard pour So long, Luise[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de)Ebba Hagenberg-Miliu, « Thomas Melle. Bonner Schriftsteller hat es zum zweiten Mal auf die Longlist geschafft », dans General-Anzeiger, 4 septembre 2017 Lire en ligne.
  2. (de)Sandra Kegel, « Autor Thomas Melle. Zwischenzeitlich geheilt », dans Frankfurter Allgemeine Zeitung, 23 septembre 2016 Lire en ligne.
  3. (de)Bernd Noack, « Thomas Melles Stück in München. Bleibense Mensch, sagt die Maschine », dans Der Spiegel, 5 octobre 2018 Lire en ligne.
  4. Jean-Luc Tiesset mai-juin 2017.
  5. « Thomas Melle et Céline Minard, lauréats du prix franco-allemand Franz Hessel », L'Express,‎ (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Luc Tiesset, « Une vie mise à prix », En attendant Nadeau, no 33,‎ , p. 26-27 (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]