Thomas Meehan III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'officier américain de la seconde guerre mondiale. Pour le scénariste et acteur américain, voir Thomas Meehan.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meehan.

Thomas Meehan III
Thomas Meehan III
Thomas Meehan III

Naissance
Philadelphie (Pennsylvanie)
Décès (à 22 ans)
Beuzeville-au-Plain (Manche)
Mort au combat
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance Emblem of the United States Department of the Army.svg US Army
Arme Infanterie
Grade US-O2 insignia.svg First lieutenant
Années de service 1942-1944
Commandement Easy Company
Conflits Seconde Guerre mondiale
Distinctions Purple Heart

Thomas Meehan III (8 juillet 1921 à Philadelphie - 6 juin 1944 à Beuzeville-au-Plain) est un officier de l'US Army. Engagé dans la 101e division aéroportée, il est affecté au 506e régiment d'infanterie parachutée et meurt prématurément en Normandie lors de l'opération Overlord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant-guerre[modifier | modifier le code]

Thomas Meehan III naît le 8 juillet 1921 au sein d'une famille aisée de Philadelphie en Pennsylvanie où il effectue ses études secondaires dans le quartier de Germantown[1]. Doué pour le dessin et les arts, il intègre le Pennsylvania Museum and School of Industrial Art en vue de devenir artiste professionnel[1]. Mais le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale met fin à ce projet. Le 16 mars 1941, il décide de s'engager dans l'armée.

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Excellent cavalier, Meehan est volontaire pour servir dans la cavalerie des États-Unis qui à ce moment-là utilise encore des chevaux[1]. Cependant, affecté à une compagnie de blindés, il apprécie peu cette arme et demande à faire partie des troupes aéroportées. Il est alors muté au sein du 506e régiment d'infanterie parachutée où il est affecté à la Baker Company du 1er bataillon[2]. Projeté en Angleterre en vue de l'invasion de l'Europe, Thomas Meehan, promu premier-lieutenant, est appelé à prendre le commandement de la Easy Company du 2e bataillon suite à l'éviction du capitaine Sobel qui la dirigeait jusqu'alors[2]. Il poursuit alors l'entraînement de cette unité jusqu'au jour J. Le 5 juin 1944, il prend place à bord d'un des Douglas C-47 Skytrain emportant les parachutistes américains vers la Normandie. Après la traversée de la Manche, l'avion se trouve dans le ciel du Cotentin, mais avant que les hommes n'aient le temps de sauter, l'avion est touché par la flak. L'appareil s'écrase dans un champ près du village de Beuzeville-au-Plain, tuant tous ses occupants[3]. Après avoir éteint l'incendie, les habitants du village enterrent les restes des soldats américains dans un cimetière de Sainte-Mère-Église. Le 27 mars 1951, le corps de Thomas Meehan est exhumé et transféré aux États-Unis où il est réinhumé au cimetière national du Jefferson Barracks Military Post à Lemay dans le Missouri[1].

Décorations[modifier | modifier le code]

World War II Victory Medal ribbon.svg
US Army Airborne basic parachutist badge.gif
Purple Heart American Campaign Medal European-African-Middle Eastern Campaign Medal
World War II Victory Medal
Parachutist Badge
Avec une étoile

Hommages[modifier | modifier le code]

Le monument de Beuzeville-au-Plain.
  • Thomas Meehan III est brièvement représenté dans la série Band of Brothers où il est interprété par Jason O'Mara. Le crash de son avion est mis en scène dans l'épisode 2 : Jour J.
  • Le 6 juin 2000 a été inauguré un monument commémoratif à Beuzeville-au-Plain sur lequel figure le nom de Thomas Meehan ainsi que tous les hommes morts dans le crash[4].
  • Son nom est également inscrit sur le monument érigé en l'honneur de la Easy Company à proximité du manoir de Brécourt, sur la commune de Sainte-Marie-du-Mont.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « AWON Fathers/MEEHAN Page », sur www.awon.org (consulté le 12 octobre 2017)
  2. a et b Stephen Ambrose, Band of Brothers, Simon & Schuster, (ISBN 978-0743224543)
  3. (en-US) « Easy Company in France: After D-Day - The History Reader », The History Reader,‎ (lire en ligne)
  4. Eric Blanchais, « MémorialGenWeb Relevé », sur www.memorialgenweb.org (consulté le 12 octobre 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Stephen Ambrose, Band of brothers : E Company, 506th Regiment, 101st Airborne : From Normandy to Hitler's Eagle's Nest, Simon & Schuster, (ISBN 978-0743224543).
  • (en) Richard D. Winters, Cole C. Kingseed, Beyond Band of brothers : The war memories of Major Dock Winters, St Martin's Press, (ISBN 0-425-20813-3).
  • (en) Larry Alexander, Biggest brothers : The Life of Major Dick Winters, the Man Who Led the Band of Brothers, New Amer Library, (ISBN 9780451218391).
  • (en) Marcus Brotherton, We who are alive and remain : Untold Stories from the Band of Brothers, Berkley Pub Group, (ISBN 9780425227633).
  • (en) Lynn Compton, Call of Duty : My Life Before, During and After the Band of Brothers, Berkley Hardcover, (ISBN 9780425219706).
  • (en) Bill Guarnere, Babe Effron, Brothers in battle : Best of friends, Berkley Hardcover, (ISBN 9780425217283).
  • (en) Donald Malarkey, Bob Welch, Easy Company Soldier : The Legendary Battles of a Sergeant from World War II's "Band of Brothers", St Martin's Press, (ISBN 978-0-312-37849-3).
  • (en) Marcus Brotherton, Shifty's War : The Authorized Biography of Sergeant Darrell "Shifty" Powers, the Legendary Sharpshooter from the Band of Brothers, Berkley, (ISBN 9780425240977).
  • (en) Donald Burgett, The Road to Arnhem : A Screaming Eagle in Holland, Presidio Press, (ISBN 0-89141-682-X).
  • (en) David Kenyon Webster, Stephen Ambrose, Parachute Infantry : An American Paratrooper's Memoir of D-Day and the Fall of the Third Reich, Louisiana State University Press, 1994 (publication posthume) (ISBN 0-8071-1901-6).
  • (en) Richard E. Killblane and Jake McNiece, Filthy Thirteen : From the Dustbowl to Hitler's Eagle’s Nest - The True Story of the 101st Airborne's Most Legendary Squad of Combat Paratroopers, Casemate Publishers, (ISBN 978-1-935149-81-1).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]