Thomas Luckmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Luckmann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Jesenice (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Œuvres réputées

Thomas Luckmann, né le à Jesenice (Slovénie) et mort le , est un sociologue allemand qui a été professeur de sociologie à l'université de Constance, en Allemagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Luckmann étudie dans un premier temps à Vienne et Innsbruck, puis obtient une bourse qui lui permet d'étudier à partir de 1949 à la New School, où il suit les enseignements d'Alfred Schütz, de Carl Mayer, ou de Karl Löwith. Son mémoire de maîtrise porte sur Albert Camus. Sa thèse (1956) porte sur la religion dans l'Allemagne de l'après-guerre. Il devient là-bas professeur, et rencontre Peter L. Berger, avec qui il écrit en 1966 La Construction sociale de la réalité, désormais considéré comme un classique des sciences sociales. Le livre paraît l'année où il repart en Allemagne. Il enseigne ensuite 5 ans à l'Université de Francfort, puis le reste de sa vie à Constance, où il est professeur émérite à partir de 1994. C'est là-bas qu'il collabore avec le sociologue Alfred Schütz pour l'écriture d'un ouvrage intitulé Die Strukturen der Lebenswelt (que l'on pourrait traduire par « Les structures du monde vécu »), paru en 1982.

Recherches[modifier | modifier le code]

Les recherches de Luckmann portent sur la sociologie de la connaissance, des religions, de la communication et la philosophie de la science. Inspiré par la phénoménologie sociologique d'Alfred Schütz, il défend une certaine forme de constructivisme.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Jean Ferreux, « Un entretien avec Thomas Luckmann », Sociétés, 3/2006 (no 93), p. 45-51

Jochen Dreher, Christian Meyer et Hans-Georg Soeffner, « Nachruf Thomas Luckmann (1927-2016) »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Thomas Luckmann. Reihe Klassiker der Wissenssoziologie, Bernt Schnettler, Constance, UVK, 2006. (OCLC 69983295)
  • (de) « Thomas Luckmann », Bernt Schnettler, in Stephan Moebius & Dirk Quadflieg (Hg., 2006), Kultur. Theorien der Gegenwart. VS - Verlag für Sozialwissenschaften, 750 p. (ISBN 3-531-14519-3)
  • (de) « Thomas Luckmann », Hubert Knoblauch, in Dirk Kaesler (Hg.), Aktuelle Theorien der Soziologie. Von Shmuel Eisenstadt bis zur Postmoderne, Munich, 2005, p. 127-146

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]