Thomas J. Bouchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas J. Bouchard
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
à ManchesterVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Université de Californie à BerkeleyVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Psychologue et professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université du MinnesotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions Prix Kistler ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Thomas J. Bouchard, né le à Manchester (New Hampshire), est un psychologue, professeur émérite de psychologie et directeur du Minnesota Center for Twin and Adoption Research à l'université du Minnesota. Il s'intéresse particulièrement aux recherches sur les jumeaux, envisagés dans une perspective génétique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient son doctorat à l'université de Californie à Berkeley en 1966[1].

En 1979, Bouchard a étudié l'histoire de jumeaux, Jim Springer et Jim Lewis, qui avaient été séparés à la naissance et ont été réunis à l'âge de 39 ans. Il met en valeur le fait que les deux hommes ont épousé des femmes portant le prénom Linda, puis ont divorcé et se sont tous les deux remariés à des femmes nommées Betty. L'un a donné à son fils le prénom de James Allan, l'autre l'a appelé James Alan, et les deux ont nommé leur chien Toy[2]. Dans la perspective d'étudier la situation de jumeaux élevés séparément, Bouchard a constitué une équipe de chercheurs pour cette recherche intitulée Minnesota Study of Twins Reared Apart (MISTRA)[3], et a demandé une subvention scientifique en 1981, en soulignant que ses résultats suggéraient une très forte influence génétique sur pratiquement tous les éléments médicaux et psychologiques[4]. L'étude commencée en 1979 a été conclue en 2000[5]

En 1994, il a été l'un des 52 signataires de Mainstream Science on Intelligence, écrit par Linda Gottfredson et publié dans le Wall Street Journal en réponse aux assertions du livre The Bell Curve paru la même année[6]. L'année suivante, il a fait partie du groupe de travail organisé par l'Association américaine de psychologie Intelligence: Knowns and Unknowns[7].

Il a été rédacteur en chef-adjoint des revues Behavior Genetics et Journal of Applied Psychology.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1993 : président de la Behavior Genetics Association (BGA)[8]
  • 1995 : Distinguished Scientist Lecturer de l'Association américaine de psychologie (APA)[9]
  • 2001 : Theodosius Dobjansky Memorial Award (génétique) de la BGA.
  • 2005 : Prix Kistler
  • 2010 : Lifetime Achievement Award de l'International Society for Intelligence Research[10]
  • 2014 : médaille d'or, Life Achievement in the Science of Psychology de l'American Psychological Fondation[11],[3].

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thomas J Bouchard Jr.: Psychology : University of Minnesota » (consulté le 23 octobre 2015)
  2. (en) Arthur Allen, « Nature & Nurture When It Comes to Twins, Sometimes It's Hard To Tell the Two Apart », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  3. a et b « Honoring lifetime accomplishments », (consulté le 30 octobre 2015)
  4. Robert F. Krueger @ Wendy Johnson, « The Minnesota Twin Registry: Current Status and Future Directions », Volume 5, Issue 5, October 2002, p. 488-492 DOI:10.1375/twin.5.5.488.
  5. Page professionnelle, site du College of Liberal Arts, Université du Minnesota [1].
  6. (en) Linda S. Gottfredson, « Mainstream Science on Intelligence : An Editorial with 52 Signatories, History, and Bibliography » [PDF], sur udel.edu, Université du Delaware,
  7. « Human Intelligence: The APA 1996 Intelligence Task Force Report » (consulté le 24 juillet 2009)
  8. « BGA - Historical table of BGA Meetings » (consulté le 24 juillet 2009)
  9. « Foundation For the Future | Kistler Prize Recipient 2005: Thomas J. Bouchard Jr » (consulté le 24 juillet 2009)
  10. « 2010 Lifetime Achievement Award », (consulté le 30 octobre 2015)
  11. « Gold Medal Award for Life Achievement in the Science of Psychology. », American Psychologist, vol. 69, no 5,‎ , p. 477–479 (ISSN 1935-990X, DOI 10.1037/a0036917)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]